DIVERTISSEMENT
30/05/2018 18:38 EDT | Actualisé 30/05/2018 18:38 EDT

Juste pour rire: les soeurs de Gilbert Rozon congédiées

Luce, Lucie, Martine et Constance Rozon ont perdu leur emploi.

Facebook/Juste Pour Rire

Après une année marquée par les allégations d'abus sexuels contre Gilbert Rozon, l'exode de nombreux humoristes vers le nouveau Grand Montréal Comédie Fest et le rachat du groupe, Juste pour rire a procédé au renvoi des quatre soeurs de Rozon.

Luce, Lucie, Martine et Constance Rozon ont perdu leur emploi mercredi, selon le 98,5 FM.

«Elles sont sens dessus-dessous, sous le choc», a rapporté la journaliste Catherine Richer à l'émission radiophonique Le 15-18 diffusée sur les ondes de Radio-Canada.

En tout, sept personnes ont été congédiées dont la remplaçante de Gilbert Rozon, Guylaine Lalonde. Le vice-président Alain Cousineau et Bruce Hills, du côté anglophone de l'organisation, ont aussi perdu leur emploi, a rapporté La Presse.

L'acheteur de l'entreprise est la firme américaine ICM Partners, qui comptera aussi l'humoriste canadien et animateur télé bien connu Howie Mandel parmi ses propriétaires.

Le groupe de télécommunications Bell Canada et le géant du divertissement Evenko sont également des partenaires du Groupe Juste pour rire. Les deux entreprises détiendront ensemble 51 pour cent de Juste pour rire, au terme d'une transaction qui serait annoncée officiellement d'ici la mi-juin.

Le fondateur et actionnaire majoritaire de Juste pour rire, Gilbert Rozon, avait annoncé la vente de ses actions dans l'entreprise qu'il a fondée en 1983 après avoir été l'objet d'allégations de harcèlement et d'agression sexuelle de la part de plusieurs femmes en octobre dernier.