POLITIQUE
30/05/2018 16:18 EDT | Actualisé 30/05/2018 16:18 EDT

G7: Emmanuel Macron change ses plans et ne s'adressera pas aux députés de l'Assemblée nationale

Le président français devait initialement s'adresser aux membres de l'Assemblée nationale du Québec.

Philippe Wojazer / Reuters

Contrairement à ce qui avait été annoncé en mars, le président de la République française, Emmanuel Macron, ne s'adressera pas aux membres de l'Assemblée nationale du Québec la semaine prochaine.

En marge de sa participation à la réunion du G7, qui se tient à La Malbaie les 8 et 9 juin, le président français devait prendre la parole devant les parlementaires québécois réunis au Salon bleu du parlement la veille du sommet, soit le jeudi 7 juin.

Mais le gouvernement Couillard a été informé mercredi que le président Macron avait changé ses plans et qu'il devait se rendre plus tôt que prévu à La Malbaie, dans la journée du 7, écourtant ainsi son séjour à Québec de quelques heures.

Le changement de programme a été confirmé mercredi par le cabinet du premier ministre Philippe Couillard.

M. Macron aura plutôt un entretien privé avec le premier ministre Couillard, qui sera suivi d'une conférence de presse conjointe.

La rencontre de travail entre les deux hommes pourrait avoir lieu à Québec ou à Montréal, où le président doit aussi passer quelques heures pour s'entretenir avec des ressortissants français.

Gonzalo Fuentes / Reuters
Emmanuel Macron a eu un entretien avec Philippe Couillard lors du voyage de ce dernier en France, en mars 2018.

L'horaire détaillé de la visite du président Macron au Québec n'est pas encore connu.

L'annonce de la présence du président français à l'Assemblée nationale du Québec, un fait assez exceptionnel, avait été faite lors de la visite en France du premier ministre Couillard, en mars dernier.

Macron passera par Ottawa

À Paris, début mars, en visite officielle, M. Couillard était fier d'annoncer publiquement que «malgré un horaire assez compliqué» le président de la République française avait accepté d'emblée son invitation à prendre la parole devant les parlementaires québécois réunis au Salon bleu. Il disait y voir «une manifestation d'une amitié profonde» entre le peuple québécois et le peuple français.

Deux prédécesseurs de M. Macron ont eu le privilège de s'adresser aux membres de l'Assemblée nationale du Québec dans l'enceinte du parlement: Nicolas Sarkozy, en 2008, et François Hollande, en 2014.

Le président français va entamer sa visite au Canada le mercredi 6 juin par une visite à Ottawa où il sera reçu en fin de journée par le premier ministre Justin Trudeau. L'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne sera un des sujets à l'ordre du jour de leur entretien.

Le premier ministre Trudeau sera l'hôte du sommet du G7, qui réunit les leaders des pays suivants: Allemagne, Canada, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon.

Aussi sur le G7: