BIEN-ÊTRE
29/05/2018 10:23 EDT | Actualisé 29/05/2018 10:51 EDT

Valérie Carpentier se montre avant/après Photoshop

Et critique les standards de beauté.

La chanteuse Valérie Carpentier en a marre des retouches photo et elle l'a montré à ses admirateurs en faisant... des retouches photo.

Dans une publication Instagram diffusée mardi matin, on peut voir deux versions de la belle. L'une avec un visage allongé, une taille exagérément fine, des jambes amincies et deux-trois filtres lumineux, et dans l'autre une version naturelle capturée par la photographe Sarah Laroche.

Valérie Carpentier explique préférer celle de droite - au naturel - puisqu'on «a le corps qu'on a et qu'il faut se calmer avec Photoshop et nos complexes ridicules, écrit-elle. Pis je suis tannée de ce que je vois dans les pubs, magazine, etc... Pis je suis tannée que ça m'atteigne. Et que ça atteigne plein de gens. C'est aliénant... merci, bye.»

Ce n'est pas la première fois que la jeune chanteuse parle d'image corporelle. Après un passage à l'émission La Voix l'année dernière, elle s'était fait critiquer pour une tenue jugée trop révélatrice. Ce à quoi elle avait répondu avec une photo dénudée et un long message :

«Laissez les femmes être des femmes. Et laissez les gens être ce qu'ils sont. C'est pas normal qu'on me juge toujours sur ce que je porte sans même chercher à entendre ce que j'ai à dire, sans même écouter ma musique, qui en passant est ma véritable et plus grande passion dans la vie... Je parle des femmes précisément parce que, oui, il y a doubles standards. Encore en 2017, c'est pas fini. Le corps de la femme est un "objet" de débats et de controverse. Comme si notre apparence était plus importante que nos accomplissements... Ou du moins plus intéressant? Ou préoccupant?

[...]

Je pensais que la femme était libérée, plus je vieillis plus je comprends que non... Il y a encore du chemin à faire. Comment pouvons-nous être libres si on continue sans cesse de se juger entre nous sur notre emballage?»

C'est beau qu'on soit pas tous faits sur le même frame.Sarah-Jeanne Labrosse

L'actrice Sarah-Jeanne Labrosse a fait la même chose il y a quelques jours sur Instagram en publiant une photo avant-après retouches. On pouvait la voir au naturel - déjà très très belle, on s'entend - et après un filtre amincissant qu'elle juge pro-complexe et nocif. Son but : montrer que c'est absurde de s'amincir sur les réseaux sociaux.

«Ton corps c'est ton corps pis c'est normal que tu te reconnaisses pas dans le corps des autres, même si Instagram montre un peu le contraire, c'est beau qu'on soit pas tous faits sur le même frame. La deuxième photo c'est mon corps si j'utilisais des applications pro-complexes, nocives et pas girl power pentoute, avait-elle écrit. [...] Swipe gauche droite pis dis-moi que ça nous désillusionne pas ces patentes d'applications-là.»

Décomplexé maintenant?

VOIR AUSSI :

Les désastres causés par la retouche photo