POLITIQUE
26/05/2018 16:46 EDT | Actualisé 26/05/2018 16:46 EDT

Le Parti québécois se dote d'une «Force bleue» pour gagner les élections

Le PQ se dit convaincu d'avoir la meilleure «machine de guerre».

Getty Images/iStockphoto

Le Parti québécois se targue maintenant d'être doté de la «Force bleue», de nouveaux moyens technologiques qui lui permettront remporter des «luttes serrées» et ultimement les élections du 1er octobre.

Tous les partis sont équipés d'outils technologiques en cette ère de réseaux sociaux, mais le PQ se dit convaincu d'avoir la meilleure «machine de guerre» qui fera pencher l'issue du scrutin en sa faveur.

Le vice-président de l'exécutif national à l'organisation, Marc Desnoyers, a fait une présentation sommaire de la «Force bleue» devant environ 500 militants et élus réunis en conseil national à Drummondville samedi, mais le détail a été dévoilé à huis clos en l'absence des journalistes.

Certains outils étaient déjà en vigueur depuis quelques mois, pour identifier des électeurs, leur transmettre des messages et les amener à voter pour le PQ, mais de nouveaux volets ont été lancés samedi.

Il n'a pas été possible de connaître l'ampleur des sommes qui ont été investies pour la mise en place de ces outils.