POLITIQUE
26/05/2018 16:03 EDT | Actualisé 28/05/2018 10:42 EDT

La CAQ propose de grands changements en santé mais est incapable de les chiffrer

François Paradis a été incapable de dire combien tout cela coûterait aux contribuables.

FOTOimage

Profondément déçue de la réforme Barrette, la Coalition avenir Québec (CAQ) a promis, samedi, de grands changements en santé, sans dire combien ils coûteraient.

Le porte-parole de la CAQ en matière de santé, François Paradis, a fait une longue présentation devant les quelque 800 militants du parti réunis en congrès national à Lévis.

Il a promis que la CAQ réduirait le temps d'attente dans les urgences, améliorerait l'accès aux médecins de famille, augmenterait l'utilisation des blocs opératoires et les services à domicile, en plus d'offrir deux heures de stationnement gratuites dans les centres de santé pour les visiteurs et les malades.

Mais M. Paradis a été incapable de dire combien tout cela coûterait aux contribuables.

Il a avancé que la CAQ pourrait financer ces mesures en renégociant les ententes avec les médecins. Près de 200 médecins québécois sont millionnaires, a-t-il illustré.