NOUVELLES
23/05/2018 17:17 EDT | Actualisé 23/05/2018 17:17 EDT

La NFL interdit aux joueurs de s'agenouiller durant l'hymne national

«Nous voulons que les gens soient respectueux de l'hymne national. Nous voulons que les gens demeurent debout», a dit le commissaire Roger Goodell.

USA Today Sports / Reuters

Les propriétaires d'équipes de la Ligue nationale de football ont approuvé une nouvelle politique en vertu de laquelle les joueurs pourront demeurer dans le vestiaire pendant l'interprétation de l'hymne national des États-Unis, mais être debout s'ils choisissent de se présenter sur le terrain.

Le commissaire Roger Goodell a fait savoir que les propriétaires avaient adopté ce changement à l'unanimité lors de la réunion printanière de la ligue à Atlanta. Toutefois, cet énoncé n'a pas semblé faire l'unanimité.

Le grand patron des 49ers de San Francisco a déclaré que son équipe s'était abstenue de voter. Jed York, président du conseil d'administration des 49ers, a expliqué qu'il était mal à l'aise face à un processus qui n'impliquait pas les joueurs de façon directe.

«Je veux travailler avec mon équipe afin d'assurer que tout ce que nous faisons vise à promouvoir les bonnes réformes en matière de justice sociale et de réaliser une meilleure Amérique», a précisé York, qui compte rencontrer les joueurs de son équipe pour discuter des changements.

L'Association des joueurs de la Ligue nationale de football (AJLNF) a dit ne pas avoir été consultée au sujet de la nouvelle politique et averti qu'elle contesterait toute modification qui ira à l'encontre de la convention collective.

Ce qui semble certain, c'est que Goodell et la plupart des propriétaires veulent régler ce dossier et passer à autre chose.

«Nous voulons que les gens soient respectueux de l'hymne national. Nous voulons que les gens demeurent debout, a déclaré Goodell. Nous avons été très soucieux d'offrir des choix aux joueurs, mais nous croyons qu'il s'agit d'un moment important auquel nous allons accorder de l'attention.»

Dans ce qui se veut un indice clair que les joueurs n'ont pas été mêlés aux discussions, toute transgression à cette politique sera accompagnée d'amendes imposées à l'équipe — et non aux joueurs. Ce pourrait être une façon d'éviter des contestations juridiques de la part de l'Association des joueurs puisque les amendes imposées aux équipes ne relèvent pas de la convention collective.

La ligue a fait savoir que les équipes pourraient imposer leurs propres règles à l'endroit de ceux qui manquent de respect à l'endroit du drapeau et de l'hymne national, sans toutefois élaborer sur la question. Parce que cette nouvelle politique représente un changement dans les conditions d'emploi qui n'a pas été discuté dans le cadre de la convention collective, toute tentative visant à imposer des amendes aux joueurs ferait probablement l'objet d'une contestation de la part de l'AJLNF.

Les propriétaires d'équipe ont passé plusieurs heures à discuter de ce sujet litigieux, qui s'est même frayé un chemin jusqu'à la Maison-Blanche.

En 2016, Colin Kaepernick, alors quart des 49ers, a commencé à poser un genou au sol pendant l'hymne national. Ce geste à la fois silencieux et puissant visait à contester la brutalité policière et les iniquités raciales au sein du système judiciaire.

D'autres joueurs l'ont imité, et l'initiative s'est poursuivie pendant la saison 2017, même après que Kaepernick eut quitté les 49ers sans avoir signé un contrat avec une autre formation.

Donald Trump a ajouté son grain de sel en déclarant que la NFL devrait limoger tout joueur qui pose un genou au sol pendant l'hymne national. Les équipes n'ont jamais été aussi loin, mais Kaepernick est toujours à la recherche d'un 'job' dans la NFL, tout comme le maraudeur Eric Reid, un autre protestataire.

Les deux anciens joueurs ont logé un grief contre la NFL.

Alors que les propriétaires ont qualifié la nouvelle politique de «compromis que tous devraient appuyer», l'Association des joueurs s'est immédiatement montrée sceptique.

«La NFL a choisi de ne pas consulter le syndicat dans l'élaboration de cette nouvelle politique, a déclaré l'Association des joueurs dans un communiqué. Les joueurs de la NFL ont affiché leur patriotisme par l'entremise de leur activisme social, leur travail auprès de leur communauté, en soutien à nos troupes militaires et aux forces de l'ordre et oui, par l'entremise de leurs manifestations pour sensibiliser les gens aux sujets qu'ils ont à coeur.»