BIEN-ÊTRE
22/05/2018 16:03 EDT | Actualisé 23/05/2018 09:29 EDT

Les 5 nouveaux restaurants qui font le plus jaser en ce moment

Pas gênant d'y traîner sa «date». 😏

Tout ce beau temps, ça donne envie de sortir. Ça tombe bien, une tonne de nouvelles adresses gourmandes ont ouvert leurs portes dernièrement dans la métropole. En voici cinq qui ont excité nos papilles et nos yeux!

Chef's Table

Veau, topinambour, maïtaké 🍽️ Merci @chefstablemtl

Une publication partagée par La Pique-Assiette (@melboudreau) le

Lorsqu'on voit le nom du restaurant la première fois, on a automatiquement de grandes attentes. Mais, rassurez-vous, elles sont comblées. Du service et du choix de vins de l'ultra sympathique sommelière Isabelle Doucet (un nouveau visage!) aux plats savoureux biens équilibrés et créatifs aux textures variées de la chef Marie-Anne Bédard (Le Speakeasy), tout est impeccable.

Au menu 7 services du printemps : des produits d'ici et des plats d'inspirations diverses à l'esthétisme très recherché. Des pétoncles parfaitement poêlés avec purée de daikon et sauce à l'érable servis dans sa clochette de verre remplie de fumée - pour les yeux et le goût. On craque pour l'assiette ultra fraîche de crudo : des sashimis avec une purée d'edamame au wasabi, sauce ponzu et sriracha maison.

Comme plat de résistance, on goûte aux gnocchis (sauge, purée de courge musquée au fromage de chèvre, fenouil, roquette de graine de citrouille). On les aurait préférés plus gros, mais ils sont croustillants à l'extérieur, l'ensemble crémeux et nous procurent une dose de réconfort express. Ce qui nous fera revenir par contre est le veau de lait sauce au vin rouge, surmonté d'une tuile aux champignons avec sa purée de topinambours et ses maïtaké poêlés. Plein de saveurs, juste assez salé, des accompagnements qui mettent en valeur le roi du plat, le veau d'une tendreté exemplaire cuit à la perfection. Jouissif!

Au dessert, la chef vient elle-même signer une oeuvre d'art sur la table. Différentes textures, et saveurs : chips de gelatine, gâteau au fromage, chocolat aromatisé, crumble, meringue, sorbet à l'argousier, bleuet moléculaire. C'est un véritable spectacle, un tableau. La chef nous explique avoir réutilisé dans son dessert un maximum d'ingrédients pour éviter le gaspillage. Elle fait de même pour ses vinaigrettes. Ingénieux!

Pouvant recevoir 60 personnes sur deux étages, le restaurant est intime et simplement décoré : éclairage ciblé, mur de briques, pierre et tables en bois. Disons qu'on ne sent plus du tout la présence du défunt resto indien Mirchi où trônait une imposante tête d'éléphant. Le sous-sol - encore en rénovation lors de notre passage - pourra recevoir des groupes éventuellement.

365 Place d'Youville, Montréal

Mon Lapin

New new 😍 📸 @twofoodphotographers for #TASTET

Une publication partagée par Tastet.ca (@tastet.ca) le

Tous les critiques culinaires de Montréal ne se peuvent plus. Le restaurant de l'heure est le Mon Lapin, nouveau-né de la famille Joe Beef dans la Petite Italie.

Une carte des vins exemplaire orientée sur le nature, un décor chaleureux, un excellent service et des plats gastronomiques et délicats mettant en valeur les produits du terroir québécois. Côté cuisine, où l'on retrouve Marc-Olivier Frappier, on nous dit que les pâtes carbonara à l'anguille fumée de Kamouraska ou encore les têtes de violon frites avec sa mayonnaise à la livèche originale sont divines.

Selon les premières critiques, impossible d'être déçu par la vingtaine de plats proposés en portions à partager de 10 $ à 22 $. Vanya Filipovic, elle, vous guidera judicieusement côté vin en offrant une bonne sélection au verre.

Préparez-vous à faire la file ou arrivez tôt, le restaurant de 30 places ne prend pas les réservations et est (presque) toujours bondé.

150 Rue Saint-Zotique Est, Montréal

Joséphine

Pas encore ouvert, le Joséphine - situé dans le local du défunt restaurant Le Continental - est l'une des adresses les plus attendues en ce moment. Mis sur pied par les propriétaires du bar Le Clébart et de La Brasserie Saint-Denis, le restaurant servira majoritairement des fruits de mer, en provenance du Québec et issu de pêche responsable le plus possible. Le chef Simon Leblanc s'inspirera en cuisine de son expérience culinaire sur la côte ouest pour donner des touches asiatiques à ses plats.

Ouverture prévue en mai.

4007, rue Saint-Denis, Montréal

Helicoptère

Un nouveau restaurant-café lancé par l'équipe du prestigieux Bouillon Bilk et du Cadet arrive dans Hochelaga-Maisonneuve.

D'un côté, on retrouve le café Hélico qui sert café, déjeuner, lunch et pâtisseries, puis de l'autre un resto plus gastronomique qui s'anime en soirée ou pour le brunch les dimanches, avec un menu signé David Ollu qui a fait ses classes au Bouillon Bilk. On y aussi droit à une carte des vins recherchée avec sommelier sur place. Fait changement des «Apportez votre vin» du coin.

Le restaurant de 40 places qui semble avoir servi son premier brunch le week-end dernier est actuellement en mode soft opening. Le café, lui, est déjà ouvert depuis le début du mois.

À essayer et vite!

4255 Ontario Est, Montréal

Elena

Been waiting a whole week for this #nationalpizzaday #oneweekold 🌶🌶🌶

Une publication partagée par Elena (@elenamontreal) le

Tout le monde qui entend parler du Elena se dit : "ce n'est pas nouveau. Je connais le Helena". Eh bien, non. Elena sans H n'est pas portugaise, mais italienne, comme sa grande soeur Nora Gray.

L'équipe du fameux restaurant italien de la rue Saint-Jacques pensait à Elena depuis l'ouverture de leur première adresse en 2011, mais ce n'est que sept ans plus tard, en février 2018, qu'elle a vu le jour. Et ça n'a pas pris de temps avant qu'il se remplisse.

Les spécialités de la maison : les pastas (fraîches et maisons, bien sûr) et la pizza! Les linguinis aux moules, 'nduja, fenouil et ail des bois sont à la fois surprenantes et réconfortantes. Côté pizza, des recettes originales qu'on dit divines, mais on préfère toujours commander la traditionnelle Margherita, nous permettant d'apprécier comme il se doit la pâte craquante faite de levain naturel.

La chef Emma Cardarelli qui revoit les classiques italiens avec des produits d'ici sert aussi des viandes à partager et des salades. Nos coups de coeur du moment : le tendre demi-lapin au four à bois et la salade Kale César (kale, radicchio, tahini), tous deux plein de saveurs. On accompagne le tout de vins nature - des bulles, du orange, du rosé... - avec un penchant pour les bouteilles italiennes.

pizza for breakfast

Une publication partagée par celia spenard-ko (@ceeesk) le

Le magnifique local au décor rétro et épuré signé Kyle Adams Goforth (Boxermans, Loïc) ajoute à l'expérience. Notre oeil est attiré par les banquettes orangées et les chaises en velours bleu qui contrastent joliment avec le bois naturel et les murs blancs. Soyez avertis, les vendredis soirs, le party lève parfois. Normal avec la judicieuse sélection de vins de Ryan Gray.

5090 rue Notre-Dame Ouest, Montréal

VOIR AUSSI :

10 restaurants québécois qui cultivent leur potager