BIEN-ÊTRE
21/05/2018 06:09 EDT | Actualisé 21/05/2018 08:22 EDT

La tendance des chaussures en plastique transparent ou l'enfer du pied qui transpire

Ça va sentir bon dans le métro cet été!

Quand on pense au plastique, plusieurs choses nous viennent en tête. Il y a d'abord ces objets du quotidien dont on se sert régulièrement au cours de notre journée: boîtes à déjeuner, sacs, emballages ou encore brosses à cheveux.

Par contre, on associe rarement cette matière, issue d'un mélange de résines, d'additifs, de plastifiants et de charges, à un vêtement. Et pour cause, elle apparaît en règle générale sous une forme solide, donc peu adaptée à nos mouvements et à notre propension à transpirer. Mais cette matière fait son grand retour. Preuve à l'appui, avec les pieds de Kim Kardashian.

Dans une photo partagée sur Instagram, dimanche 13 mai, on aperçoit les petons de l'épouse de Kanye West dans des souliers transparents, dignes de ceux de Cendrillon. Aux détails près, qu'ils sont, eux, faits entièrement de plastique, et conçus par le père de ses enfants pour la nouvelle collection de sa marque Yeezy.

Yeezy Heels #Cinderella

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Avant elle, d'autres célébrités s'y sont aussi essayé au cours des dernières mois. Qu'il s'agisse de Rihanna, Naomi Campbell, ou la mannequin Bella Hadid, toutes semblent s'être prises d'amour pour ce modèle atypique de chaussures à talons.

L'actrice américaine, et actuelle jurée de cette 71e édition du Festival de Cannes, Kristen Stewart est apparue sur la Croisette, le 9 mai dernier, avec une paire de bottes transparentes, signées Chanel.

GC Images

Rappelons que c'est effectivement sur les podiums de la Fashion Week que ces modèles épurés ont d'abord été aperçus. À l'occasion de sa collection printemps-été 2018, l'enseigne de luxe française de la rue Cambon avait fait défiler toutes ces mannequins dans les mêmes modèles que ceux arborés par l'interprète de Bella dans Twilight. Blanc ou noir, seuls le bout et le talon de la chaussure pouvaient varier.

Chanel n'est pas un cas isolé. Le modèle élaboré par MM6, une branche de Maison Margiela, est plus court et doté d'un talon, carré et haut. Il s'apparente à une bottine idéale pour la pluie. Chez Dries Van Noten, seul le talon est en plastique transparent. Fantaisiste, mais pas trop. Même chose pour la marque australienne Ellery. Sauf que ses talons sont, eux, bleus ou incrustés.

Maison Margiela, Dries Van Noten, Ellery

Dans le grand public, Zara en commercialise, elle aussi, quelques modèles, très proches de ceux conçus par le milieu du luxe. Ses trois paires de souliers sont toutefois plus abordables.

Zara

Contactée par Le HuffPost, Dinah Sultan, experte en tendances du bureau de styles parisien Peclers, confirme le phénomène vestimentaire. "Ces chaussures en plastique, vinyle ou plexiglas offrent un côté futuriste et rétro à la personne qui les porte", renseigne la spécialiste.

D'après cette dernière, le plastique est une matière qui revient de manière cyclique dans la mode. Comme le souligne cet article de Vogue, cette tendance n'est pas sans rappeler les années 60 et l'utilisation novatrice de nouveaux matériaux qu'en ont fait certains créateurs, comme André Courrèges et Paco Rabanne, en 1967.

Plus tard, dans les années 90, d'autres marques à l'instar de Chanel et Prada avaient, elles aussi, décidé de s'y mettre. Elles avaient alors dessiné des modèles de mules tout en plastique, dans un contexte d'effervescence où les gros bracelet faits dans ce matériau faisaient fureur. "Parfois ça prend, parfois non, explique Dinah Sultan concernant l'effet transparent. Mais cette année, c'est devenu un 'must-have'."

La chaussures des milléniaux

Pour quelles raisons? L'experte a peut-être la réponse. Premièrement, la transparence du plastique possède un côté surprenant. "C'est inhabituel de voir à travers la matière", reconnaît Dinah Sultan. Deuxièmement, tout le monde connaît cette matière. "Elle a un effet rassurant. On sait que c'est un matériau qui tient. Le plastique est très populaire dans la vie de tous les jours", assure la spécialiste, qui se remémore les nappes de sa grand-mère.

Toutefois, porter un tel modèle de chaussures nécessite d'avoir une certaines confiance en soi et l'envie de dévoiler ses orteils. "C'est la chaussures des Millennials par excellence", concède la styliste de Peclers. Qui plus est, il ne faut pas avoir peur de transpirer dedans, au risque de voir apparaître de la buée ou de la condensation dans l'intérieur des bottes. Un inconvénient de taille qui peut se produire même avec des chaussettes. "Disons que c'est mieux s'il y a un petit trou pour laisser respirer le pied", estime Dinah Sultan.

When your shit don't stink, but your feet do... #tgif

Une publication partagée par 🔪 (@larslala) le

Mais ce n'est pas tout. Outre le fait que leur production peu coûteuse ne soit, de toute évidence, pas écologique, les porter trop longtemps peut être très mauvais pour la santé. Interrogé par Vogue, le responsable du service chirurgical des pieds d'un hôpital new-yorkais, estime que cela peut même être dangereux. "Le pied, tout seul (à comprendre sans chaussette), dans une chaussure, plastique ou non, offre un milieu idéal pour la croissance bactérienne et fongique, humide, sombre et chaud", explique ce dernier.

Sans compter sur les allergies cutanées au plastique et le fait que ce matériau ne peut pas vraiment s'adapter à nos pieds. La raison? Ces chaussures sont trop rigides. "L'après-midi, les pieds gonflent naturellement, affirme le médecin. Une personne peut passer d'un 38 et demi à un 40. Les chaussures en plastique ne s'élargissent pas avec le pieds." Conclusion? Super le temps d'une photo. Mais peut-être pas idéales toute une journée.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.