NOUVELLES
20/05/2018 13:10 EDT | Actualisé 20/05/2018 13:10 EDT

Le Congo lance une campagne de vaccination contre l'Ebola

Quelque 600 personnes se verront initialement administrer le vaccin, mais les autorités congolaises en ont fait venir plus de 4000 doses.

Davizro via Getty Images

Le ministre de la Santé du Congo a annoncé dimanche le recours à un vaccin expérimental pour contrer la nouvelle éclosion d'Ebola qui a déjà fait 26 morts dans ce pays d'Afrique centrale.

La campagne de vaccination ciblera dès lundi les professionnels de la santé, les proches des personnes qui auraient été infectées, de même que l'entourage de ces proches dans la ville de Mbandaka, où le virus s'est propagé.

Quelque 600 personnes se verront initialement administrer le vaccin, mais les autorités congolaises en ont fait venir plus de 4000 doses. Elles veulent agir rapidement pour empêcher la maladie de s'étendre au-delà de Mbandaka, qui est bordée par l'achalandée rivère Congo.

La propagation du virus à partir d'une zone rurale a alarmé les autorités puisque l'Ebola se transmet plus rapidement dans des centres urbains comme Mbandaka.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le risque de propagation d'Ebola au sein de la République démocratique du Congo est très élevé et le virus pourrait également atteindre neuf pays voisins.

Le vaccin est toujours à l'essai, mais il s'était avéré efficace il y a quelques années lors d'une autre éclosion d'Ebola dans l'ouest de l'Afrique.

Cette fois, 46 cas de fièvre hémorragique ont été rapportés, dont 21 cas confirmés d'Ebola.

Il s'agit de la neuvième éclosion de la maladie au Congo depuis 1976, lorsqu'elle a d'abord été identifiée.

Le virus a été transmis aux humains par des animaux sauvages comme des singes et des chauves-souris.

Ses symptômes comprennent de la fièvre, de la diarrhée, des vomissements, des douleurs musculaires et parfois des hémorragies internes comme externes.

Le virus peut s'avérer fatal dans jusqu'à 90 pour cent des cas, selon sa souche, alors qu'aucun traitement précis n'existe encore.

Voir aussi: