BIEN-ÊTRE
19/05/2018 14:05 EDT | Actualisé 19/05/2018 14:07 EDT

Des familles canadiennes ont campé à Windsor pour apercevoir le couple princier

Leur première nuit à la belle étoile a été particulièrement froide, alors que le mercure avait baissé à 4 degrés Celcius.

Pat Hart (droite) pose avec ses filles Camille et Charlotte près du Château de Windsor.
THE CANADIAN PRESS/Cassandra Szklarski
Pat Hart (droite) pose avec ses filles Camille et Charlotte près du Château de Windsor.

Une famille de Canadiens admirant la famille royale était parmi les nombreuses personnes qui ont campé autour du château de Windsor pour avoir la chance d'apercevoir le prince Harry et l'actrice Meghan Markle.

Après des mois d'attente, des gens de partout dans le monde ont visionné la télédiffusion du mariage, samedi, depuis la chapelle Saint-Georges.

Mais contrairement à la majorité des spectateurs, une famille de Brantford, en Ontario, n'était pas réunie devant le téléviseur. Pat et Angie Hart se sont rendus à Londres avec leurs filles Camille et Charlotte, et la mère d'Angie, Janice Cox, pour célébrer l'événement.

En entrevue jeudi après-midi, Pat Hart disait que sa famille avait trouvé une place de choix près du château.

Leur première nuit à la belle étoile a été particulièrement froide, alors que le mercure avait baissé à 4 degrés Celcius.

Ce n'est pas la première fois que la famille tente une telle expérience. Janice Cox et sa fille avaient aussi dormi sur le trottoir en face du Buckingham Palace pour le mariage du prince William et de Kate Middleton en 2011.

Mme Cox souligne qu'ils ont voulu retenter l'aventure, mais cette fois-ci avec toute la famille.

«Évidemment, lorsque l'annonce a été faite, j'étais au téléphone et j'ai dit: "Allons-y"», a raconté Mme Cox.

La dame de 69 ans dit apprécier participer à un tel événement historique.

Des centaines de personnes s'étaient entassées sur la route du château, samedi midi. Pendant la cérémonie, qui était diffusée sur grand écran, la foule chantait «Stand By Me», qui était interprétée par la chorale dans la chapelle.

Parmi les curieux, on pouvait voir des drapeaux canadiens, ainsi que des chandails de l'équipe olympique du Canada.

Nikita Thompson, de Kitchener, en Ontario, n'a pas pu résister de voir le couple en vrai.

«Nous aimons la famille royale depuis des années, et maintenant on a la chance de voir...un beau mariage», a-t-elle souligné.

«Depuis Diana, ma mère nous avait réveillé pour voir son mariage, celui de Kate et William, et même celui du (prince) Charles.»