NOUVELLES
16/05/2018 08:37 EDT | Actualisé 16/05/2018 08:37 EDT

«Yanny» ou «Laurel»? Cette illusion auditive a créé deux camps irréconciliables

C'est moi Laurel, c'est toi Yanny...

Une illusion audio? Cette voix robotique répète un mot, mais lequel? Depuis plusieurs jours, les internautes se divisent à la lecture d'une piste audio pour déterminer ce qui y est dit: "Yanny" ou "Laurel"?

Partagé sur Reddit le 12 mai, ce son vraisemblablement apparu dans un premier temps sur Instagram a finalement terminé sur Twitter où l'illusion est rapidement devenue virale ce mardi 15 mai. Ecoutées près de 6 millions de fois, les 4 secondes où la voix répète ce mot déchirent les 14 000 personnes qui l'ont commentée. "Qu'entendez-vous?! Yanny ou Laurel", lit-on.

Sur Twitter, les internautes n'arrivent pas à se mettre d'accord, comme en 2015 où la couleur d'une robe avait divisé le web en deux camps.

Ce que dit la science

Comme pour la plupart des illusions, la science permet d'en donner l'explication. Interrogé par le Guardian, le Professeur de psychologie David Alais à l'Université de Sydney affirme entendre "Yanny".

Cela étant dit, le chercheur explique que ce nouveau phénomène apparu sur les réseaux sociaux est un exemple typique d'une ambiguïté du cerveau entre deux interprétations. "Cela arrive quand le cerveau ne peut pas décider sur une interprétation définitive", explique-t-il.

En fait, les tonalités similaires entre "Yanny" et "Laurel" embrouillent le cerveau qui verrouille une seule perception. Pour le psychologue, deux raisons permettent d'expliquer que deux personnes n'entendent pas la même chose: l'âge et l'accent, ici l'anglais. Le professeur Hugh McDermott de l'Institut Bionic de Melbourne affirme enfin que la mention visuelle des deux possibilités sur la vidéo trouble davantage le cerveau qui se retrouve forcé de choisir.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont aussi joué leur rôle pour tenter d'apporter des explications supplémentaires. D'après l'un d'eux, changer la hauteur du signal sonore permet de modifier ce que l'on entend. Pour prouver sa démonstration, il a mis en ligne plusieurs fichiers dans lesquelles ce signal a été baissé puis augmenté (cliquez sur les liens ci-dessous).

Pour d'autres, il suffit d'ajouter ou de supprimer les fréquences basses pour entendre tour à tour "Yanny" et "Laurel".