NOUVELLES
16/05/2018 14:13 EDT | Actualisé 16/05/2018 14:13 EDT

L'ex-entraîneur de gymnastique Michel Arsenault arrêté pour agressions sexuelles

Il devra faire face à sept chefs d'accusation.

L'ex-entraîneur de gymnastique Michel Arsenault a été arrêté mercredi pour une série d'agressions sexuelles commises à Montréal à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

L'homme de 56 ans était recherché sous mandat d'arrestation. Il a été localisé et arrêté chez lui à Edmonton, en Alberta.

C'est le service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ) qui a procédé à l'arrestation mercredi avec la collaboration du service de police local.

La dénonciation vise six victimes alléguées qui avaient entre 10 et 20 ans au moment des faits, a indiqué en entrevue téléphonique Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la SQ.

Michel Arsenault devra faire face à sept chefs d'accusation, soit trois d'agression sexuelle et quatre de voies de fait. Une présumée victime aurait donc à la fois subi des voies de fait et une agression sexuelle, a souligné Mme Bilodeau.

La SQ avait fait en janvier dernier une sortie publique pour identifier d'autres victimes potentielles. Elles pourraient se trouver dans d'autres régions du Québec et même à l'extérieur de la province.

L'homme doit comparaître le 24 mai prochain au palais de justice de Montréal. Pour le moment, il est prévu qu'il soit libéré avec promesse de comparaître et un engagement de se présenter en cour lorsque requis, a dit la porte-parole de la SQ.

LIRE AUSSI: » Les allégations d'agressions sexuelles rattrapent Michel Arsenault à Edmonton