POLITIQUE
15/05/2018 21:45 EDT | Actualisé 16/05/2018 05:40 EDT

Montréal: tout n'est pas réglé pour les nouveaux trains AZUR, dit Valérie Plante

La STM approuve pour sa part le projet de loi pour acheter d'autres trains de métro.

Valérie Plante
Olivier Robichaud
Valérie Plante

L'achat de nouveaux trains AZUR pour maintenir les emplois de Bombardier à La Pocatière n'est pas encore chose faite, assure la mairesse de Montréal Valérie Plante. Même si le gouvernement provincial a déposé un projet de loi en ce sens.

Le projet de loi du gouvernement Couillard doit devancer de plusieurs années la commande de trains AZUR. La commande serait considérée comme une prolongation du contrat existant entre la Société de transport de Montréal (STM) et Bombardier, permettant à l'entreprise de prolonger sa production sans passer par un processus d'appel d'offres. Ce qui élimine toute concurrence.

Mardi, Mme Plante s'est montrée prudente à cet égard.

«Tout n'est pas décidé encore. On est en train de travailler les détails et on le sait, le diable est dans les détails. Mais pour moi, le fait de respecter la capacité de payer des Montréalais demeure et les instances au provincial sont très au courant de nos attentes. On est confiant, mais tout n'est pas encore réglé», dit-elle.

Pour sa part, la STM applaudit la décision du gouvernement Couillard. Elle affirme avoir demandé et obtenu une solution mitoyenne, où seulement une partie des vieux trains MR-73 serait remplacée.

«Au cours des derniers mois, le gouvernement du Québec a demandé à la STM d'étudier des scénarios de remplacement des MR-73. Le scénario du remplacement complet n'étant pas envisageable au court terme, la STM a proposé un scénario alternatif pour remplacer une partie du parc. Ce dernier assure à la fois une amélioration du service pour les clients, une optimisation des sommes déjà investies dans le maintien des MR-73, la protection d'emplois à Montréal et l'absence de travaux aux infrastructures afin d'accueillir les trains», lit-on dans un communiqué diffusé mardi soir.

Les trains AZUR peuvent accueillir 8% plus de passagers que les MR-63 ou les MR-73, achetés respectivement en 1963 et en 1973. La STM affirme qu'ils sont plus fiables, mais des problèmes avec les portes ont mené à une année record en termes d'arrêts de service. Ce problème aurait été réglé.

La STM aura reçu 54 AZUR d'ici le début de 2019, dont deux trains offerts gratuitement pour combler un retard dans la livraison. Ces trains remplacent graduellement les MR-63, arrivés en fin de vie utile.

Le remplacement des MR-73 n'était pas prévu avant plusieurs années, mais le premier ministre Philippe Couillard a décidé qu'ils seraient remplacés afin d'éviter les pertes d'emplois chez Bombardier. Ce fleuron de l'ingénierie québécoise a été écarté du contrat pour la livraison des trains du Réseau express métropolitain (REM), qui seront construits en Inde par Alstom.

À voir également: