DIVERTISSEMENT
13/05/2018 21:17 EDT | Actualisé 13/05/2018 23:55 EDT

Gala Artis 2018: un numéro d'ouverture sous le thème de l'égalité et de l'amour

«On peut dire que dans la dernière année, il y en a eu des bouleversements...»

Après avoir couvert le tapis rouge au cours des années précédentes, Maripier Morin et Jean-Philippe Dion succédaient cette année à Guy Jodin à la barre de l'animation du Gala Artis.

Le duo a rompu avec la tradition en délaissant le numéro d'humour classique au profit d'une célébration musicale sous le thème de l'égalité et de l'amour.

Morin et Dion ne pouvaient évidemment passer à côtés des nombreuses controverses qui ont marqué la dernière année dans le monde culturel québécois - et mondial.

«On peut dire que dans la dernière année, il y en a eu des bouleversements», a lancé Jean-Philippe Dion.

«Dans la dernière année, il y a des gens qui ont osé parler, cela a permis au monde de s'ouvrir les yeux, a poursuivi Maripier Morin. Maintenant, ce qu'on vise, ce qu'on veut, c'est l'égalité entre les hommes et les femmes. L'égalité partout.»

Les animateurs ont ensuite donné la parole à différentes personnalités artistiques, qui ont déclaré leur amour pour leurs confrères, notamment Claude Legault, qui a rendu hommage aux journalistes sportifs ayant eu la tâche difficile de couvrir les déboires du Canadien de Montréal cette année; Guylaine Tremblay, qui a rendu hommage à la nouvelle coqueluche des Québécois, Ludivine Reding; et Charles Tisseyre, pour qui la Céline Dion interprétée par Marc Labrèche au dernier Bye Bye était sa découverte de l'année.

Le tout tandis que résonnait à l'intérieur des murs du théâtre Denise-Pelletier - et même à l'extérieur - un pot-pourri de chansons tournant autour du thème de l'amour, interprété par Patrice Michaud, Martine St-Clair, Marie-Ève Janvier, la gagnante de la sixième saison de La Voix, Yama Laurent, Gilles Girard, Alex Nevsky, et la gagnante de La Voix Junior, Sydney Lallier.

L'une des rares pointes d'humour du numéro d'ouverture a été offerte par Phil Roy qui, après avoir mentionné les artistes ayant récolté leur première nomination cette année, a déclaré : «Je veux juste vous rappeler qu'on ne fait pas ça pour les trophées, on fait ça pour le champagne gratis et le bar à poutine!»

À voir également :

Galerie photoGala Artis 2018: toutes les photos du tapis rouge Voyez les images