POLITIQUE
12/05/2018 14:56 EDT | Actualisé 12/05/2018 15:02 EDT

Justin Trudeau inaugure le Manège militaire de Québec 10 ans après l'incendie

Sa reconstruction a coûté 104 millions $.

PC/Jacques Boissinot

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a célébré samedi le retour officiel des Voltigeurs de Québec dans leur nouveau Manège militaire.

Le bâtiment, érigé en 1887 et considéré comme la maison mère de la plus ancienne unité d'infanterie francophone des Forces canadiennes, a été ravagé par un grave incendie le 4 avril 2008.

Sa reconstruction, au coût de 104 millions $, s'est articulée autour de son rôle militaire, de sa vocation historique et commémorative, et de la protection du patrimoine architectural.

L'allure extérieure du bâtiment n'a d'ailleurs pas été modifiée.

En plus de servir aux activités administratives et cérémoniales des Voltigeurs, le nouveau Manège militaire offre désormais un vaste espace multifonctionnel où le grand public peut organiser des activités communautaires, culturelles et sociales.

Le nouvel édifice hébergera aussi des bureaux du gouvernement fédéral. Par ailleurs, des unités des Forces canadiennes continueront à participer à des cérémonies célébrées au Manège et des locaux serviront à commémorer l'histoire militaire des unités liées au site.

«Chers amis, c'est un plaisir d'être parmi vous ce matin pour célébrer ce grand retour au bercail, a déclaré le premier ministre Trudeau lors d'une cérémonie haute en couleur, samedi. Ça fait maintenant 10 ans que les flammes ont engouffré votre chez-vous, ce lieu empreint d'histoire et de souvenirs pour plusieurs d'entre vous.

«Je sais que l'attente a été longue, mais nous pouvons tous être fiers du résultat. (...) De Courcelette à Kandahar, ce régiment, votre régiment, fait rayonner notre pays à travers le monde», a-t-il ajouté en invitant les Voltigeurs à célébrer «le début d'un nouveau chapitre de votre longue histoire».

Les Voltigeurs ont paradé tout en musique devant le chef du gouvernement, qui les a ensuite passés en revue, conformément au protocole. Le régiment comprend 252 membres, dont une fanfare de 35 musiciens.

«Nous sommes porteurs des plus longues traditions militaires de cette ville, que ce soit sous le régime français, le régime britannique ou plus récemment, dans les différentes opérations du XXe siècle, a déclaré pour sa part le commandant sortant des Voltigeurs, le lieutenant-colonel Jonathan Chouinard. Merci à tous ceux qui ont contribué à cette reconstruction.»

L'ancien premier ministre Jean Chrétien s'était également déplacé pour l'occasion, ainsi que des membres du gouvernement fédéral et provincial.

Par ailleurs, M. Trudeau a été nommé membre honoraire des Voltigeurs. Il devient la douzième personne seulement à obtenir ce titre, après notamment M. Chrétien, l'homme d'affaires Paul Desmarais et l'ancienne gouverneure générale du Canada Jeanne Sauvé.