BIEN-ÊTRE
11/05/2018 09:32 EDT | Actualisé 11/05/2018 09:32 EDT

Malchanceux en amour? C'est peut-être la faute de l'alcool

«Si j'ai bu deux coupes de champagne, je peux sentir une chimie avec n'importe qui.»

Getty Images

Dans ces jeunes années, l'écrivaine Zara Barrie a presque toujours pris un verre avant un premier rendez-vous. Grâce à cette petite dose de courage, la conversation allait bon train. Mais il y avait aussi un inconvénient indéniable.

«Boire me donne un sentiment trompeur de complicité avec l'autre personne», a déclaré Barie au HuffPost. «Si j'ai bu deux coupes de champagne, je peux sentir une chimie avec n'importe qui.»

Barrie, rédactrice à Elite Daily, a finalement essayé d'aller à ses rendez-vous sans boire d'alcool. Peu de temps après, elle a rencontré sa fiancée.

«En regardant en arrière, je me rends compte que j'ai tellement bu au début de la vingtaine parce que je passais du temps avec des gens avec qui je n'avais rien en commun. L'alcool a masqué cette triste réalité», a-t-elle raconté. «Je me suis dit que j'avais besoin d'un verre pendant si longtemps que je le croyais dur comme fer.»

L'histoire de Barrie vous semble probablement très familière si vous êtes célibataire. Un sondage de Plenty of Fish a révélé que 36,4% des célibataires boivent avant de sortir, et que 48,9% boivent durant le rendez-vous, avec en moyenne deux ou trois verres au cours d'une soirée.

Le même sondage a révélé que 19,1% des hommes se sont saoulés lors d'un premier rendez-vous contre 16,8% des femmes.

Ce n'est pas surprenant que les rencontres amoureuses soient associées étroitement à la prise d'alcool. La plupart des célibataires se rencontrent par l'entremise d'une application, la perspective d'apprendre à connaître quelqu'un basé sur une courte biographie et quatre ou cinq photos peut provoquer un peu d'angoisse et de fébrilité.

C'est particulièrement vrai pour les femmes, a confirmé Patricia O'Gorman, une psychologue de New York et auteure de The Girly Thoughts 10-Day Detox Plan: The Resilient Woman's Guide To Saying 'No' To Negative Self-Talk And 'Yes' To Personal Power.

«Les femmes intériorisent les normes de la société et se réprimandent si elles ne les accomplissent pas», a déclaré O'Gorman. «Lors d'une rencontre amoureuse, une femme se sent souvent obligée d'être plus détendue qu'elle ne l'est, encore plus sexuelle qu'elle ne le voudrait. Ces pressions peuvent l'encourager à boire avant un rendez-vous pour y parvenir.»

«Je souffre d'anxiété et parfois les "et si"avant un rendez-vous sont difficile à gérer», a déclaré Caitlin Cecil, une coach de vie de Houston qui a écrit sur les rencontres amoureuses dans la sobriété. «Boire un peu avant un rendez-vous me rendait un peu plus spontanée et plus amusante.»

Cecil a constaté que la nervosité était inévitable, peu importe le nombre de verres bus au préalable.

«Maintenant, je sais que la nervosité fait partie du jeu, que je sois sobre ou pas, mais il m'a fallu du temps pour accepter que Caitlin, sobre et naturelle, soit aussi amusante et excitante que la Caitlin après un verre ou deux» a-t-elle précisé.

Selon, O'Gorman, la solution n'est pas nécessairement la sobriété pure et simple, mais simplement de savoir que vous serez probablement plus apte à choisir de meilleurs partenaires en ayant les idées un peu plus claires.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.