POLITIQUE
11/05/2018 10:46 EDT | Actualisé 11/05/2018 11:37 EDT

Les coûts de réfection de l'hôtel de ville de Montréal augmentent de 143%

D'abord estimés à 57,3 M$, les coûts passent à 139,6 M$.

AOL

Les coûts de réfection de l'hôtel de ville de Montréal passent du simple au double, et plus encore. D'abord estimée à 57,3 M$, la facture totale passe à presque 140 M$.

Ces chiffres comprennent les 34,8 M$ dépensés pour la phase 1, terminée en 2016. Ces travaux se limitaient essentiellement à l'extérieur du bâtiment.

Ce sont les coûts des travaux à l'intérieur de cet édifice historique qui ne cessent d'augmenter. Ceux-ci étaient d'abord estimés à 22,5 M$. En septembre, la Ville annonçait déjà que cette somme doublerait pour atteindre 53 M$, portant la somme totale à 87,8 M$.

Vendredi, la Ville a annoncé que la somme totale atteindra au moins 116,4 M$. Certaines analyses sont toutefois encore attendues et pourraient faire grimper la facture d'environ 20%.

Selon le président du comité exécutif, Benoit Dorais, les travaux visent à mettre aux normes le bâtiment construit en 1878. Les système de chauffage et d'électricité doivent être remplacés, et d'importants travaux sont prévus pour la plomberie et la structure de l'édifice.

«Notre hôtel de ville a besoin d'une mise aux normes afin d'atteindre les standards contemporains et mieux jouer son rôle de siège de la démocratie montréalaise et de Maison des citoyens et des citoyennes. L'hôtel de ville, ce bijou d'histoire et de patrimoine, requiert d'importants travaux afin d'assurer l'intégrité de son bâti et la pérennité de sa valeur patrimoniale. Nous mettrons à disposition les moyens requis afin de proposer un hôtel de ville renouvelé et digne de la communauté montréalaise», affirme M. Dorais.

Le balcon qui a accueilli le président français Charles de Gaulle pour son célèbre «Vive le Québec libre» de 1967 sera également rénové.

Les travaux commenceront en 2019 pour s'étirer jusqu'en 2022. Entre-temps, les élus et la majorité des fonctionnaires qui travaillent au 275, rue Notre-Dame Est seront relogés dans l'édifice Lucien-Saulnier. Cet autre édifice patrimonial, plus ancien palais de justice du Québec, subit actuellement des travaux de rénovation de 9,5 M$ afin de les accueillir.

L'édifice Lucien-Saulnier subira ensuite des travaux plus importants à son tour. Les juges en chefs des cours du Québec et du Canada ont demandé qu'il redevienne un palais de justice qui accueillerait les tribunaux fédéraux et certains locaux de la Cour du Québec et de la Cour supérieure.