DIVERTISSEMENT
10/05/2018 08:57 EDT | Actualisé 10/05/2018 10:37 EDT

Jérémy Gabriel fait le point sur la controverse du Rockfest sur le plateau de Denis Lévesque

«N’importe qui d’intelligent comprend le sarcasme de mauvais goût...»

Jérémy Gabriel s'est retrouvé bien malgré lui au coeur d'une tempête médiatique après que l'organisation du Rockfest de Montebello eut partagé sur sa page Facebook ce qui semblait être une photo du jeune homme fumant une substance illicite. L'image a été repartagée plus de 1500 fois sur le réseau social.

Quelques jours plus tard, le Rockfest avait retiré la photo pour éviter les représailles judiciaires, mais en ne ratant pas une occasion de rajouter un peu d'huile sur le feu. Le fondateur du festival, Alex Martel, avait présenté des excuses sur fond de sarcasme à «ce grand artiste de la chanson québécoise».

Ce mercredi 9 mai, le chanteur a réagi personnellement à l'affaire sur le plateau de Denis Lévesque. Si Jérémy Gabriel n'a pas confirmé s'il fumait bien de la drogue sur la photo, indiquant ne pas connaître la provenance ni l'auteur du cliché, il a tenu à défendre son droit à la vie privée.

«Ce que je fais dans ma vie privée, dans des partys, quand je vais voir des amis, ce n'est pas d'intérêt public», a-t-il déclaré.

Quant aux excuses d'Alex Martel, il ne mâche pas ses mots: «N'importe qui d'intelligent comprend le sarcasme de mauvais goût [...] Que ce festival agisse de telle façon envers des artistes, c'est ça qui est déplorable. C'est ça, le vrai scandale.»

En ce qui a trait à la réflexion - ou au manque de réflexion - ayant précédé le partage de la photo, Jérémy Gabriel persiste et signe: «Si le fondateur du Rockfest a voulu utiliser ça pour rire de moi, il n'a pas réussi de mon point de vue. Il y a eu plus de 35 000 personnes à la prestation de I Don't Care. Et si c'était leur intention, je trouve ça très malhonnête.»

À voir également :