NOUVELLES
10/05/2018 06:06 EDT | Actualisé 10/05/2018 06:06 EDT

Donald Trump accueille lui-même les Américains libérés de la Corée du Nord

Les relations entre les États-Unis et la Corée du Nord connaissent un nouveau départ, a souligné le président.

Les trois Américains qui ont été libérés en Corée du Nord après avoir été détenus pendant plus d'un an ont été accueillis par le président Donald Trump lui-même tôt jeudi à la base aérienne d'Andrews, au Maryland.

Kim Dong-chul, Kim Hak-song et Tony Kim, tous d'origine coréenne, ont été gardés en détention pour de présumées activités subversives contre l'État.

Lors de leur voyage de retour aux États-Unis, ils étaient accompagnés du secrétaire d'État Mike Pompeo.

Même s'ils sont arrivés au milieu de la nuit, ils ont été reçus par le président Trump, son épouse Melania et le vice-président Mike Pence.

Jonathan Ernst / Reuters

Après l'atterrissage, M. et Mme Trump sont montés à bord de l'avion pour de brefs entretiens privés avec les trois hommes. Peu après, ceux-ci sont sortis de l'appareil, agitant leurs bras dans les airs pendant que le couple présidentiel les applaudissait.

Peu après, Kim Dong-chul, Kim Hak-song et Tony Kim ont pris place dans un autobus qui les a transportés dans un centre hospitalier de la région de la capitale.

Aux journalistes venus assister au retour des trois hommes, le président a dit que c'était une journée très spéciale pour ces personnes formidables, avant d'ajouter que les relations entre les États-Unis et la Corée du Nord connaissaient un nouveau départ.

Jim Bourg / Reuters

Mike Pompeo s'était rendu à Pyongyang pour finaliser les derniers détails d'une rencontre prochaine entre le président Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un. Mercredi, le président américain a lancé sur Twitter que le lieu et le moment du sommet avaient été déterminés.