BIEN-ÊTRE
10/05/2018 06:43 EDT | Actualisé 10/05/2018 06:44 EDT

La bactérie E. coli dans des laitues romaines rend malades six personnes au Canada

Entre la fin mars et la mi-avril, dans quatre provinces.

Steve Debenport via Getty Images

Six Canadiens ont été infectés à la bactérie E. coli dont l'empreinte génétique est semblable à celle de la laitue romaine du sud-ouest des États-Unis qui a rendu malades 149 personnes dans 29 États américains, selon l'Agence de la santé publique du Canada.

L'organisme affirme que deux des six Canadiens ont déclaré avoir voyagé aux États-Unis avant de tomber malades en raison de l'E. coli O157, que trois d'entre eux ont été infectés au Canada et que l'autre cas fait l'objet d'une enquête.

Toutes les personnes sont tombées malades entre la fin mars et la mi-avril dans quatre provinces — une en Colombie-Britannique, une en Alberta et deux en Saskatchewan et deux en Ontario.

Un Canadien a été hospitalisé et aucun décès n'a été signalé au Canada.

Deux Canadiens ont déclaré avoir voyagé aux États-Unis et avoir consommé de la laitue pendant leur séjour avant de tomber malades. Les autres ont mangé de la laitue romaine à la maison, ou dans des salades préparées achetées dans les épiceries, au restaurant et dans une chaîne de restauration rapide, avant que la maladie ne se manifeste.

L'agence indique que s'il est établi que la laitue romaine contaminée est vendue sur le marché canadien, l'Agence canadienne d'inspection des aliments procédera à un rappel du produit si nécessaire.

La Food and Drug Administration, l'Agence américaine de santé, affirme que la laitue romaine des régions de Yuma, en Arizona et en Californie, n'est plus cultivée ni distribuée, ce qui réduit le risque d'exposition à la laitue contaminée.

Au moins 64 personnes ont été hospitalisées aux États-Unis, dont 17 souffrant d'insuffisance rénale. Un décès, précédemment signalé, s'est produit en Californie.

Voir aussi: