POLITIQUE
09/05/2018 12:56 EDT | Actualisé 09/05/2018 12:56 EDT

L'administration Plante déploiera son «escouade mobilité» dès cet été

L'escouade sévira contre tout ce qui bloque la circulation des voitures, cyclistes et piétons.

AniphaeS via Getty Images

L'administration Plante dévoilera cet été les détails de son «escouade mobilité», une espèce de police anti-congestion qui sévira contre toutes sortes d'encombrants à la circulation des véhicules, des cyclistes et des piétons. La Ville de Montréal prépare actuellement les détails du projet.

C'est la première fois depuis les élections de novembre que la mairesse Valérie Plante évoque cette promesse.

«On partage tous et toutes le même réseau routier. Que l'on se déplace à pied, en auto ou à vélo, on doit se partager les routes. L'escouade mobilité viendra, entre autres, prévenir des situations de trafic intense qui ont un impact sur tout le monde», a-t-elle souligné mercredi, lors de la réunion hebdomadaire du comité exécutif.

L'escouade interviendra, par exemple, lorsque des chantiers empiètent indûment sur un trottoir ou une partie de la rue. Les véhicules stationnés en double ou dans les pistes cyclables seront également visés.

Selon Éric Alan Caldwell, responsable du transport pour l'administration, la Ville évalue actuellement la forme que devra avoir cette escouade ainsi que ses pouvoirs et ses champs d'intervention. Le Service de police de la Ville de Montréal sera notamment mis à contribution, mais le niveau d'implication de la police n'est pas encore précisé.

«On a interpellé les gens qui travaillent sur les chantiers, les gens qui planifient la circulation, les gens qui travaille dans l'occupation du domaine public. On savait qu'il n'y aurait pas de solutions faciles pour ce dossier, donc on a interpellé tous les secteurs professionnels de la Ville et on travaille très fort pour avoir le bon "mix", pour avoir une équipe performante sur le terrain qui va pouvoir mieux planifier en amont et mieux réagir quand il y a des entraves», a-t-il expliqué.

Selon M. Caldwell, des équipes sont déjà sur le terrain pour prendre le pouls de la situation. La date précise de la mise en service de cette escouade n'a pas été précisée.

Projet Montréal a également promis une «brigade des chantiers» pour s'assurer que les travaux sont conformes aux plans et devis. Selon M. Caldwell, ce projet est distinct de l'escouade mobilité. Aucune annonce n'est prévue pour l'instant.

L'opposition réclame des détails sur ces deux projets depuis quelques mois. Dans les jours suivants les élections, le chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez, a proposé une «charte des chantiers» qui exposerait les droits des citoyens et ouvrirait la porte à des poursuites contre la Ville de Montréal lorsque les chantiers causent trop de nuisances.

Galerie photo Les 9 projets à surveiller à Montréal en 2018 Voyez les images