NOUVELLES
08/05/2018 14:19 EDT | Actualisé 08/05/2018 16:04 EDT

Roberto Osuna des Blue Jays a été arrêté et accusé d'agression d'une femme

Il a été arrêté tôt mardi matin.

Tom Szczerbowski via Getty Images

Le releveur des Blue Jays de Toronto Roberto Osuna a été suspendu provisoirement par le Baseball majeur après avoir été arrêté et accusé d'agression d'une femme.

La police torontoise a indiqué que l'artilleur allait devoir se présenter en cour le 18 juin, sans donner plus de détails afin de protéger l'identité de la victime

Il pourrait s'agir de violence conjugale, rapporte le Toronto Sun.

"La MLB prend très au sérieux les allégations de cette nature, a déclaré le Basbeall majeur par communiqué. Nous enquêtons sur ces incidents en accord avec la Politique conjointe sur la violence conjugale établie en collaboration avec l'Association des joueurs."

Sur Twitter, les Blue Jays ont publié un communiqué.

"Nous sommes au courant de l'incident dans lequel est impliqué Roberto Osuna et appuyons sans réserve la décision du Bureau du commissaire de le suspendre provisoirement. Nous prenons ces allégations très au sérieux, puisque le comportement associé à cet incident ne correspond pas aux valeurs de l'organisation. Comme l'enquête est en cours, nous n'émettrons pas d'autres commentaires."

Âgé de 23 ans, Osuna dispute sa quatrième saison dans les Majeures, toutes avec les Jays.

Le Mexicain compte neuf sauvetages en 15 occasions cette saison, avec une moyenne de points mérités de 2,93 et 13 retraits sur des prises.

En carrière, il compte 104 sauvetages et a compilé une m.p.m. de 2,87.

L'équipe amorce mardi un séjour de six matchs à domicile par une série de trois rencontres contre les Mariners de Seattle. Les Jays prévoyaient donner un t-shirt à l'effigie d'Osuna aux 15 000 premiers spectateurs du dernier match de cette série, jeudi.

Le Baseball majeur et l'Association des joueurs ont convenu en 2015 d'une Politique contre la violence conjugale. Celle-ci permet à la ligue de sanctionner un joueur pour des gestes allégués même s'ils ne mènent pas à un procès.

Le releveur Aroldis Chapman a été le premier joueur puni sous cette politique quand il a été suspendu pour 30 matchs au début de la saison 2016 pour un incident allégué le 7 décembre 2015. Quelques jours plus tard, l'arrêt-court Jose Reyes a été suspendu pour les 51 premières rencontres de 2016 pour un autre incident allégué.

Galerie photoLe passage des Blue Jays au Stade olympique (2018) Voyez les images