DIVERTISSEMENT
08/05/2018 18:47 EDT | Actualisé 08/05/2018 19:42 EDT

La menace Netflix pousse nos diffuseurs à s’unir

Tou.tv aura 700 heures de contenu supplémentaires.

Courtoisie

Face à l'appétit de plus en plus dévorant d'entreprises américaines en flux continu sur internet comme Netflix ou Amazon, Radio-Canada a décidé de s'associer avec d'autres diffuseurs afin d'enrichir l'offre de sa plateforme ICI Tou.tv. Ces partenariats signés avec Bell Média, Groupe V Média, ONF et TV5 Québec Canada, permettent d'ajouter plus de 700 heures de contenu.

Le constat est implacable. Selon les chiffres communiqués par le diffuseur public, 55 % des francophones âgés entre 18 à 34 ans sont abonnés à Netflix. La télévision traditionnelle et les chaînes spécialisées perdent également du terrain au profit du géant américain qui s'intéresse de plus en plus à la création de productions en langue française.

L'accord signé par la compagnie californienne avec le gouvernement fédéral prévoit d'ailleurs le financement de futures productions canadiennes à hauteur de 500 millions $. En conférence de presse mardi matin, le vice-président principal de Radio-Canada, Michel Bissonnette, a expliqué que le temps était venu «d'unir les forces afin de ne pas échapper une génération de téléspectateurs» et ainsi leur permettre «d'avoir accès à du contenu dans lequel ils se reconnaîtront.»

L'entente menée par Radio-Canada établit une relation d'affaires avec les autres groupes médiatiques basée sur le partage de contenu et de revenu. Des documentaires, des magazines, des fictions ou des premières saisons de plusieurs séries (Le Chalet, 911, etc.) déjà diffusées sur les autres réseaux se retrouvent dès aujourd'hui sur ICI Tou.tv Extra, le volet payant de la plateforme. Cette offre bonifiée ne comprend pas d'exclusivité, mais V promet une primeur avec l'accès dès cet automne de sa nouvelle émission Les vendeurs de rêves.

Même si le Groupe TVA (Québecor) n'a pas accepté l'invitation du diffuseur public, d'autres joueurs pourraient rentrer dans la course. On pense à la chaîne ontarienne TFO pour le contenu jeunesse. De plus, Radio-Canada mène des discussions «positives» avec Télé-Québec pour une entente en automne prochain. En attendant, la plateforme ICI Tou.tv améliore ses fonctionnalités sur le même modèle que Netflix comme le visionnement en rafale de tous les épisodes d'une série.