NOUVELLES
08/05/2018 09:14 EDT | Actualisé 08/05/2018 11:10 EDT

Guylaine Tremblay a toujours confiance en Sinorama

L'entreprise tiendra une conférence de presse mardi pour rectifier des «informations erronées».

La Presse canadienne

La comédienne Guylaine Tremblay compte demeurer la porte-parole de Vacances Sinorama, malgré une controverse entourant ses activités de financement.

Vendredi dernier, La Presse rapportait que l'entreprise faisait l'objet d'une enquête de l'Autorité des marchés financiers (AMF) et qu'elle ne détenait pas les fonds nécessaires pour honorer certains voyages déjà payés par des clients.

La comédienne, qui est le visage du voyagiste depuis l'automne, a rencontré les dirigeants de l'entreprise lundi soir.

Par voie de communiqué mardi matin, elle a «réitéré sa confiance» envers Vacances Sinorama.

«Ma rencontre avec la haute direction de l'entreprise, lundi soir, m'a pleinement rassurée», peut-on y lire.

Le voyagiste a tenu une conférence de presse mardi matin pour «rectifier les faits rapportés de façon erronée par La Presse».

Selon Claude Landry, vice-président de Vacances Sinorama, les journalistes Francis Vailles et André Dubuc de La Presse auraient « échafaudé des hypothèses et émis des opinions en se basant sur les états financiers d'une société américaine apparentée, Sinorama Corporation, qui ne vend aucun voyage aux consommateurs québécois».

Vacances Sinorama assure, états financiers à l'appui, que son fonds de roulement affichait un surplus de deux millions de dollars à la fin du dernier exercice financier.

À voir aussi sur le HuffPost Québec: