POLITIQUE
07/05/2018 20:11 EDT | Actualisé 07/05/2018 20:11 EDT

Justin Trudeau nomme sa nouvelle conseillère en sécurité nationale

Elle est actuellement chef de l'agence du renseignement électronique.

PC/Adrian Wyld

Le premier ministre Justin Trudeau est allé chercher sa nouvelle conseillère en sécurité nationale dans l'antre du très discret Centre de la sécurité des télécommunications (CST).

Greta Bossenmaier, qui est actuellement chef de l'agence du renseignement électronique, sera la nouvelle conseillère du premier ministre en matière de sécurité nationale et de renseignement.

Mme Bossenmaier entrera en poste le 23 mai pour succéder à Daniel Jean, qui prend sa retraite après 35 ans au sein de la fonction publique.

M. Jean avait fait les manchettes dernièrement, lorsqu'il avait suggéré que certaines factions au sein du gouvernement en Inde avaient tenté de saboter le voyage du premier ministre Trudeau dans ce pays, en février.

Il avait fait cette déclaration après qu'il eut été révélé que Jaspal Atwal — un sikh de la Colombie-Britannique reconnu coupable d'avoir tenté d'assassiner un ministre indien en 1986 — avait été invité à deux événements auxquels participait le premier ministre lors de son séjour en Inde.

Pendant une séance d'information avec des journalistes, M. Jean avait soumis l'hypothèse que certaines factions pourraient avoir invité l'homme controversé afin de s'assurer que le premier ministre Narendra Modi ne se rapproche pas trop de son homologue canadien, perçu comme étant trop sympathique à la cause des séparatistes sikhs.

Daniel Jean avait annoncé qu'il prenait sa retraite en janvier, avant que cette controverse n'éclate.

Dans son communiqué annonçant la nomination de Mme Bossenmaier, Justin Trudeau a souligné la «carrière exceptionnelle» de M. Jean.

«M. Jean a servi les Canadiens avec dévouement, intégrité et excellence au cours des 35 dernières années, y compris dans des postes de haute direction tels que sous-ministre des Affaires étrangères et sous-ministre du Patrimoine canadien», a déclaré le premier ministre.