DIVERTISSEMENT
07/05/2018 21:29 EDT | Actualisé 07/05/2018 21:50 EDT

La chanteuse Maurane est décédée

Elle n'avait que 57 ans.

Eric Fougere via Getty Images

La chanteuse belge Maurane, connue pour son rôle dans la deuxième version de Starmania, s'est éteinte lundi soir.

Selon RTBF, Maurane, alias Claudine Luypaerts, a été retrouvée inanimée dans son lit du quartier Schaerbeek, à Bruxelles, vers 20h heure locale.

Dimanche, la chanteuse avait participé à un hommage à Jacques Brel, pour souligner les 40 ans de son décès. Elle préparait un disque hommage au chanteur, relate Le Soir.

La chanteuse Lara Fabian a tenu à lui rendre hommage sur Twitter

Une carrière bien remplie

Maurane est née le 12 novembre 1960 à Ixelles, en Belgique, d'une mère pianiste et d'un père directeur d'une académie de musique.

C'est lors d'un spectacle hommage à Jacques Brel, en 1979, qu'elle se fait remarquer. Elle y fait la rencontre de la parolière Daria de Martynoff et du compositeur et producteur français Pierre Barouh, selon la biographie présentée sur son site internet officiel.

Un an plus tard, elle lance son premier opus, "J'me roule en boule", qui n'aura toutefois pas le succès escompté, comme les trois autres 45 tours qu'elle produira par la suite.

Maurane commence à se faire connaître davantage avec la parution du disque "Danser", en 1986.

Deux ans plus tard, l'auteur Michel Berger demande à la chanteuse de tenir le rôle de Marie-Jeanne dans Starmania, pour reprendre le flambeau de Fabienne Thibeault. Elle participe à l'aventure, mais elle décide de passer à autre chose quelques mois plus tard.

Dans le livre "L'Aventure Starmania", elle a confié à l'auteur François Alquier qu'elle était trop fatiguée pour poursuivre la tournée.

"Même si je n'y pouvais rien, j'avais conscience des implications liées à mon abandon. Je pensais aux autres artistes, aux producteurs, que je mettais en danger sur les plans artistiques et financiers, mais j'allais trop mal", avait-elle expliqué dans un extrait du livre, relayé par le quotidien "Le Figaro".

En 1989, Maurane lance un nouvel album éponyme qui récoltera un grand succès, est-il écrit sur sa biographie du site de la maison de disques Universal.

C'est sur cet opus, qui s'est vendu à 150 000 exemplaires, que l'on retrouve ses chansons célèbres: "Pas gaie la pagaille" , "Tout pour un seul homme" et surtout "Toutes les mamas".

Deux ans plus tard, elle lance "Ami ou Ennemi", sur lequel on retrouve le succès "Sur un prélude de Bach".

Les années suivantes, elle part en tournée et en 1994, elle reçoit une Victoire de la musique de la meilleure interprète francophone.

La décennie 1990 sera plus tranquille pour la chanteuse, qui donnera naissance à une fille, Lou, en 1993.

Dans les années 2000, elle connaît notamment un grand succès avec "Tu es mon autre", un album qu'elle conçoit avec une autre chanteuse belge, Lara Fabian.

En 2016, elle a dû s'éloigner de la scène pour soigner un problème de cordes vocales, une pause qui durera deux ans, selon RTBF.

Avec La Presse canadienne

Ils sont décédés en 2018