DIVERTISSEMENT
06/05/2018 22:01 EDT | Actualisé 07/05/2018 10:27 EDT

Yama Laurent grande gagnante de «La Voix» 2018

Les jeux sont faits!

5af061ba68f15f27e0a72226

Les gens ont été très généreux envers Yama, lui accordant 60 % du vote populaire. La performance de Miriam Baghdassarian lui a mérité 20 % du scrutin populaire, versus 13 % pour Yann Brassard et 7 % pour Jonathan Freeman.

La protégée de Garou complète ainsi la lignée amorcée par Valérie Carpentier (2013), Yoan Garneau (2014), Kevin Bazinet (2015), Stéphanie St-Jean (2016) et Ludovick Bourgeois, et repart avec une bourse de 50 000 $.

Pour arracher la faveur des téléspectateurs, les quatre finalistes devaient interpréter la chanson composée pour eux par leur coach.

C'est avec la chanson Un peu de nous que la candidate a gagné le coeur du public. Dans sa robe blanche, Yama Laurent avait le mandat de défendre un message écrit par Garou. Mission accomplie pour la chanteuse qui est repartie avec les honneurs. Le coach a louangé sa protégée en qualifiant sa rencontre avec Yama de «cadeau». «Moi je suis bouleversé à jamais, j'ai rencontré quelqu'un d'exceptionnel», a encensé Garou.

Plus tôt, Miriam Baghdassarian avait brisé la glace avec Je veux donner, une chanson allant de pair avec le côté énergique de la protégée de Lara Fabian. «Elle a tout donné, elle a toujours tout donné», a déclaré Fabian émue.

Jonathan Freeman, poulain d'Éric Lapointe, est allé au front avec Ouvre-moi, une ballade correspondant au style de l'équipe Lapointe. «Tu m'as eu, j'ai eu le frisson tout le long», a commenté son coach. Visiblement fier, il a félicité Freeman pour «sa meilleure performance» de la saison, ajoutant que la chanson lui allait «comme un gant».

Yann Brassard, de l'équipe d'Alex Nevsky, a affronté la finale avec Amanda, un morceau joyeux favorisant les pas de danse pour «le laisser s'exprimer». Après des applaudissements enthousiastes de la foule, Nevsky lui a lancé: «Si Amanda ne veut pas de toi après ce soir, c'est parce qu'elle ne regardait pas l'émission». Le coach «très fier de son poulain», a mentionné que son élève avait été «tout ce que j'imaginais quand j'ai composé la chanson».

Fête musicale

Comme chaque année, le dernier rendez-vous de la saison de La voix a été un feu d'artifice de prestations musicales. Il faut bien patienter afin que le public se prononce via Illico, téléphone ou Internet après le tour de chant décisif des candidats.

La soirée a commencé avec le passage de Ginette Reno qui a entonné ses plus grands succès en compagnie des candidats et des coachs de cette année. Miriam Baghdassarian et Yama Laurent ont ouvert le spectacle en entonnant L'essentiel. Yann Brassard et Jonathan Freeman ont accompagné la chanteuse sur Fais-moi la tendresse, tandis que les quatre coachs ont conclu avec Un peu plus haut, un peu plus loin.

Plus tard, le tandem composé de Lara Fabian et Geneviève Leclerc, ancienne candidate de La Voix, ont chanté Je suis malade. Après avoir interprété le classique de Fabian, Geneviève Leclerc a mentionné le chemin parcouru depuis la dernière fois qu'elle avait foulé les planches de La Voix. Émue, elle a louangé la générosité de Fabian.

Christophe Maé, auteur-compositeur-interprète français, a ensuite fait son entrée avec sa chanson Il est où le bonheur entouré de plusieurs candidats de la sixième mouture de l'émission.

Ensuite, Hubert Lenoir, une étoile montante de la musique pop du Québec, a fait danser la foule sur Fille de personne II de son premier album.

Ludovick Bourgeois, le gagnant de La Voix en 2017, a renoué avec son coach Éric Lapointe sur sa chanson a succès Desert Song. «Ça me rend ému d'être avec Éric sur la scène», a déclaré Bourgeois à la suite de sa performance. Le jeune chanteur en a profité pour annoncer 40 nouvelles dates de spectacles au Québec. Avec son huitième album studio, Délivrance, Éric Lapointe a aussi annoncé repartir en tournée.

Vêtus de rouge des pieds à la tête, Coeur de Pirate et Alex Nevsky ont entonné leur nouveau succès respectif. Le morceau de Béatrice Martin, Prémonition, a été suivi par Amour immodéré de Nevsky au grand plaisir de la foule.

Saturday Night Fever, accompagnée de Patsy Gallant, est ensuite venu faire danser le public. Le dynamique numéro nous a, entre autres permis, d'apprécier les légendaires Stayin Alive et Disco Inferno.

Pour terminer le spectacle, Corneille a chanté une de ses chansons les plus connues, Parce qu'on vient de loin, en compagnie des finalistes de La Voix 2018. Avec Garou, il a ensuite chanté les nouvelles pièces de son album Love and Soul, qui sera disponible en magasin le 18 mai.

Les finalistes ont eu droit à des encouragements sur vidéo de personnalités qu'ils admirent dans ce dernier droit de la compétition. Miriam Baghdassarian a été invitée à chanter avec son groupe préféré; Yann Brassard a reçu des félicitations du frère de Michael Jackson, Jackie Jackson, pour son interprétation de Man in the Mirror; la mère de Yama Laurent, en Haïti, lui a souhaité bonne chance et Jonathan Freeman a été encouragé par Lewis Capaldi.

Pour une sixième année consécutive, La Voix a été l'émission la plus regardée par les Québécois.