NOUVELLES
04/05/2018 10:39 EDT | Actualisé 04/05/2018 10:49 EDT

Lock-out à l'UQTR: blitz de négociation entre la direction et les professeurs

Les discussions se déroulent avec le médiateur nommé plus tôt cette semaine.

Google Street View

Un blitz de négociation est en cours à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) afin de régler la dispute qui persiste entre la direction et le syndicat qui représente les 445 professeurs.

Les discussions ont lieu en présence du médiateur Gilles Lachance, nommé mardi dernier par la ministre québécoise du Travail, Dominique Vien. Quelques heures plus tôt, la direction universitaire avait décrété un lock-out de ses professeurs.

Gilles Lachance est accompagné lors des négociations du conciliateur François Corriveau qui est entré dans le dossier le 23 décembre dernier, à la demande de l'employeur; en sa présence, 13 rencontres de conciliation ont eu lieu.

Les principaux objets de litige entre les deux parties sont les salaires, le plancher d'emploi et la tâche des professeurs. La convention collective des 445 professeurs de l'UQTR est échue depuis le 31 mai dernier.

Le site web de l'Université du Québec à Trois-Rivières signale qu'elle compte plus de 14 330 étudiants, dont 82 pour cent inscrits au premier cycle. L'UQTR offre plus de 280 programmes répartis sur trois cycles d'études.