POLITIQUE
04/05/2018 12:04 EDT | Actualisé 04/05/2018 12:40 EDT

Le ministre David Heurtel ne sera pas candidat aux prochaines élections

Il a publié une lettre sur les réseaux sociaux.

LA PRESSE CANADIENNE

Le ministre de l'Immigration, David Heurtel, a annoncé vendredi qu'il ne se représentera pas aux élections d'octobre, comme des informations le laissaient entendre depuis plusieurs jours.

Dans un message sur les réseaux sociaux, il a écrit: "dans les derniers mois, la maladie a frappé ma famille. Ce contexte est pour moi incompatible avec l'exigence d'un prochain mandat".

Élu pour la première fois lors d'une complémentaire dans la circonscription montréalaise de Viau en décembre 2013 et réélu aux élections générales d'avril 2014, M. Heurtel n'aura fait qu'un mandat à titre de ministre.

Avant d'être ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, il s'est surtout fait connaître à titre de ministre de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, portefeuille que lui avait attribué le premier ministre Philippe Couillard à la formation de son premier cabinet en 2014.

M. Heurtel a donc pris part à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, la COP21, à Paris, ce qu'il rappelle dans son message.

Il a aussi rappelé ses réalisations législatives, notamment la réforme de la Loi sur la qualité de l'environnement, ainsi que la loi sur les véhicules zéro émission.

Le ministre a toutefois été sous les projecteurs en raison de certaines controverses. Rappelons qu'en 2014, son ministère avait autorisé des forages de l'entreprise TransCanada dans le fleuve au large de Cacouna, dans une période de gestation des bélugas. La Cour supérieure avait alors suspendu les forages et visé directement le ministre.

📣 NOUVEAUTÉ
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale à venir?
Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!