NOUVELLES
04/05/2018 11:16 EDT | Actualisé 04/05/2018 11:16 EDT

Crimes sexuels allégués: Vincent Nadon, un médecin de la clinique de l'Université d'Ottawa, arrêté de nouveau

Plusieurs dizaines de chefs d'accusation s'ajoutent au dossier.

Getty Images

Un médecin de la Clinique de services de santé de l'Université d'Ottawa, Vincent Nadon, fait face à plusieurs dizaines de nouveaux chefs d'accusation de nature sexuelle pour des gestes posés sur 40 victimes nouvellement identifiées, toutes des femmes.

Le médecin âgé de 56 ans de Chelsea, au Québec, doit comparaître devant les tribunaux vendredi, à Ottawa.

La police d'Ottawa craint qu'il y ait d'autres victimes dans cette affaire. Elle précise que des infractions pourraient avoir été commises de la fin des années 1980 jusqu'en 2018.

En janvier dernier, Vincent Nadon a été arrêté après avoir été soupçonné d'avoir filmé au moins une personne à son insu à la Clinique de services de santé de l'Université d'Ottawa. Il a ensuite été accusé d'agression sexuelle et de voyeurisme.

Un peu plus d'un mois plus tard, il a de nouveau été arrêté, cette fois pour dix nouveaux chefs d'agression sexuelle liés à des incidents mettant en cause dix victimes de sexe féminin.