NOUVELLES
04/05/2018 17:57 EDT | Actualisé 04/05/2018 17:57 EDT

Attaque de Toronto: les proches bénéficieront bientôt des dons du public

Dix passants ont été tués et 16 autres ont été blessés, le 23 avril.

Les familles des victimes de l'attaque à la camionnette bélier de Toronto, il y a dix jours, pourront recevoir bientôt une partie d'un fonds spécial mis sur pied pour les aider.

Les autorités municipales ont indiqué vendredi que le fonds «TorontoStrong» avait recueilli plus de 2,5 millions $ en dons. Une première tranche de 500 000 $ sera transférée à l'organisation non gouvernementale Services aux victimes Toronto, afin de défrayer les familles pour les funérailles des défunts, les frais de transport et de logement des proches, et d'autres dépenses liées à la tragédie.

Dix passants ont été tués et 16 autres ont été blessés, le 23 avril, par une camionnette bélier qui a roulé sur des trottoirs achalandés du nord de Toronto. Alek Minassian, âgé de 25 ans, de Richmond Hill, a été accusé de 10 chefs de meurtre au premier degré et de 13 chefs de tentative de meurtre; trois autres chefs de tentative de meurtre devraient s'ajouter lors de sa prochaine comparution, jeudi.

Les responsables du fonds «TorontoStrong» ont mis sur pied un comité pour déterminer ceux qui recevront de l'aide, et trouver les meilleures façons de maximiser l'impact des dons du public.

Ces dons continuaient à affluer vendredi par l'entremise d'un projet mis sur pied par un organisme communautaire musulman de l'Ontario, qui mise sur l'aumône préconisée par l'islam — le «zakat». La campagne de sociofinancement de l'organisme a réussi à recueillir jusqu'ici environ 220 000 $, sur un objectif d'un million.

Les funérailles de plusieurs des victimes ont été célébrées cette semaine, et des monuments commémoratifs improvisés surgis près des lieux de la tragédie continuent à être fleuris et alimentés en messages de condoléances, rédigés dans toutes les langues.

Don Peat, porte-parole du maire de Toronto, a indiqué que John Tory proposera à des membres de la communauté et au conseiller municipal du quartier de commémorer de façon permanente la tragédie.