DIVERTISSEMENT
03/05/2018 11:49 EDT | Actualisé 03/05/2018 13:05 EDT

Pour Vanessa Pilon, avoir une fille en 2018 est un défi électrisant

«Tu es dans les derniers instants de ta vie où tu ne seras pas inquiète...»

Radio-Canada

Vanessa Pilon figurait parmi les invités de Pénélope McQuade aux Échangistes, ce mercredi 2 mai, et n'a évidemment pu éviter le sujet de la maternité.

L'animatrice est d'abord revenue sur la façon un peu insolite par laquelle elle a révélé qu'elle attendait une petite fille, profitant de la Journée internationale des droits des femmes pour partager un long message à cet effet par l'entremise de son compte Instagram.

«Savoir que tu naîtras femme en 2018, peu importe le genre auquel tu t'identifieras plus tard, soulève en moi une tempête d'émotions», avait confié Vanessa Pilon le 8 mars dernier.

«2018, c'est tellement un beau moment pour une fille de naître, a-t-elle déclaré à Pénélope McQuade. Il y a quelque chose qui se passe d'incroyable pour l'égalité des sexes. Mais en même temps, comme parent, il y a un peu ce désir inhérent que tes enfants aient mieux que toi, aient accès à plus que toi.

Ayant vécu de la violence sexuelle, et avec tout le mouvement #MeToo, j'étais à la fois galvanisée par tout ça et super encouragée, et en même temps tellement inquiète aussi. Et c'est une chose qu'on m'a dite et qui m'a vraiment marquée : ''Tu es dans les derniers instants de ta vie où tu ne seras pas inquiète''. Peut-être que c'est un peu ça, être parent.»

Pénélope McQuade a ensuite questionné la conjointe d'Alex Nevsky à savoir si elle aurait été prise dans une telle tempête d'émotions si elle avait été enceinte d'un petit garçon.

«Juste d'être parent, juste de mettre au monde en 2018, je pense qu'on est conscient plus que jamais des défis et de ce qui est important en ce moment d'inculquer à son enfant [...] Ce serait d'autres tempêtes intérieures que j'aurais.»

«D'avoir une fille, on dirait que ça vient chercher tout mon parcours à moi, et un peu ce à quoi j'aspire pour les femmes», conclut Vanessa Pilon.

À voir également :