BIEN-ÊTRE
03/05/2018 09:31 EDT | Actualisé 03/05/2018 11:49 EDT

Top 5 des meilleurs restaurants espagnols à Montréal

Pour s'évader quelques heures au pays de la corrida.

Getty Images/iStockphoto

Tous ceux qui sont allés en Espagne rêvent d'y retourner. Une paëlla sur le bord de l'eau à Malaga, des tapas sur une terrasse de Madrid ou un décadent churros dans un charmant quartier de Grenade. C'est possible de revivre tout ça dans l'un de ces cinq restaurants espagnols de la métropole.

Ibéricos

Courtoisie Ibéricos

Ouvert il y a quelques mois à deux pas de la station de métro Mont-Royal, le Ibéricos ensoleille la négligée rue Saint-Denis.

Dès l'entrée, on est accueilli par la directrice de salle Adriana Laporta et son charmant accent espagnol, nous transportant de l'autre côté de l'océan. Mur de pierres, un bar plutôt simple, tables en barriques et tabourets nous attendent au premier étage. Au deuxième, on retrouve une ambiance bien différente, plus lumineuse avec un mur de brique. Disons qu'on se sent moins en Espagne, mais on la retrouvera sinon dans les plats.

Pour manger, on conseille le menu dégustation à 48$. Le chef Haissam Souki Tamayo, un Vénézuélien tombé en amour avec le Québec qui a étudié la cuisine espagnole, se charge de faire une sélection parmi les jambons séchés importés ou autrement dit pata negra (à commander impérativement lors de votre visite), et les tapas en vous demandant tout d'abord ce à quoi vous aimeriez absolument goûter.

Courtoisie Ibéricos

On craque pour les classiques Pan con tomate - ces tartines couvertes de tomates broyées et d'huile d'olive extra-vierge (aussi importée) -, la tendresse de la pieuvre, la sauce piquante accompagnant les Gambas al Ajillo (crevettes) et les champignons, un peu moins espagnols, bien vinaigrés et servis froids dans une onctueuse mayonnaise de pignons. Moins bons coups : une paëlla un peu trop salée et grasse et une carte des vins plutôt courte et peu variée. Seulement quatre blancs, on regarde plutôt du côté des rouges.

Psst : le Ibéricos servira bientôt les brunchs.

4475, rue St-Denis, Montréal

Mesón

Aussi friands de sardines que nous? Essayez ça comme entrée 👉 Pan con tomate y sardinas 👌

Une publication partagée par Restaurant Meson (@restomeson) le

À la fois élégant et décontracté, le Mesón ayant pour chef la réputée Marie-Fleur St-Pierre vaut le détour dans Villeray.

Dès l'entrée, on est charmé par le décor réalisé par Surface 3. C'est chic, mais pas trop. C'est invitant et réconfortant, en fait, comme ce qui se retrouve dans nos assiettes. On a un faible pour la bouillabaisse de morue, crevettes, moules et pommes de terre, ou on se laisse tenter par la pêche du jour. La pan con tomate y sardinas (pain aux tomates et sardines) présentés ci-haut nous fait aussi de l'oeil. Tout est frais et savoureux. Difficile de se tromper.

C'est aussi l'une de nos adresses favorites pour le brunch!

345 rue Villeray, Montréal

Pintxo

Le petit restaurant de l'avenue Mont-Royal s'est refait une beauté et ça a fait du bien. On y retourne volontiers pour s'y attabler entre amis et découvrir les fines tapas du chef Alonso Ortiz. Et la carte est assez étoffée. On conseille pour une première visite de choisir le menu dégustation à 40$, qui inclut quatre bouchées et un plat principal.

Le txori-pulpo (chorizo et pieuvre sur oignons rouges marinés au citron et purée de pois chiches a l'encre de seiche) ensoleillera certainement votre soirée.

On ne manque pas non plus d'aller faire un tour sur leur charmante terrasse l'été.

330, Avenue Mont-Royal Est, Montréal

Bocata

Table side manners with @jp_miron & @betobarroco 📷: @romain_gabriel

Une publication partagée par Bocata Old Montreal (@bocataoldmontreal) le

Mené d'une main de maître par le jeune chef Jean-Philippe Miron, le Bocata vous surprendra. De l'extérieur, on pense à un restaurant attrape-touristes en grande partie à cause de sa localisation (coin St-Paul et St-Pierre dans le Vieux-Montréal), mais on y a droit à une cuisine inventive, savoureuse et d'une magnifique fraîcheur. On rêve encore des éperlans de mer frits, de la burrata du moment (même si moins espagnole) et du loup de mer rôti (succotash de cicerchia, cornichons maison, graines de tournesol rôties au beurre noisette).

Côté vin, on s'amuse. La carte est intéressante et le personnel connaît ses produits. On se laisse guider.

Le décor est aussi le plus beau de cette liste, avec ses boiseries abondantes, la pierre et les éléments rustiques ici et là (sans oublier un gros espadon sur le mur).

310, rue Saint-Paul Ouest, Montréal

Ibérica

Impossible de ne pas être impressionné par le chic décor du Ibérica, une des nouvelles tables du centre-ville de Montréal. Signé Zébulon Perron, il est à la fois vintage et industriel.

Au menu : charcuteries traditionnelles (on conseille un plateau ibérique mixte à 25$) qui fondent dans la bouche, anchois, beignets et croquettes, paëllas, salades et tapas, comme la pieuvre grillée ou les traditionnelles Patatas Bravas.

Il ne faut surtout pas passer à côté des poissons frais présentés devant le client et cuits au four à charbon de bois Josper, importé de Barcelone. Il s'agit du deuxième restaurant à en posséder un à Montréal. Il confère des arômes fumés subtils au loup de mer, dorade, pétoncle, crevette tigrée... L'offre de la mer change constamment selon les nouveaux arrivages.

Mais ce n'est pas donné. Vous repartirez sans doute avec une facture de plus de 100$ si vous buvez et mangez à votre faim.

Côté vin, on ne peut malheureusement pas compter sur les conseils d'un sommelier et on aurait voulu voir plus de blancs, mais il y a moyen d'avoir du plaisir avec ce qui se trouve déjà sur la carte.

1450, rue Peel, Montréal

VOIR AUSSI :

Galerie photo
Les 6 meilleurs restaurants d'empanadas
Voyez les images