POLITIQUE
02/05/2018 16:26 EDT | Actualisé 02/05/2018 16:29 EDT

Alors que la ministre Weil parle de protection des données, la CAQ rappelle l’affaire Yves St-Denis

Subtil! 😬

QUÉBEC – Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ), Simon Jolin-Barrette, a décoché une flèche à la ministre Kathleen Weil alors que cette dernière parlait de l'importance de faire attention à l'envoi de photos sensibles sur les réseaux sociaux et ailleurs.

La Commission d'accès à l'information du Québec propose des outils aux parents et aux enseignants afin de sensibiliser les jeunes à l'information qu'ils publient en ligne et à l'importance de faire preuve de prudence sur les réseaux sociaux.

Lors de l'étude des crédits à l'Assemblée nationale, Mme Weil a vanté le «grand, grand succès» de la tournée de sa prédécesseure, Rita de Santis, qui a permis de rejoindre quelque 10 000 élèves dans 16 régions du Québec.

«Quelle meilleure défense que la sensibilisation? On a une défense en tout temps quand on comprend que lorsqu'on dit "j'aime" ou qu'on envoie des documents, on doit être bien sensibles à la nature de ce document et de l'information qu'on est en train de partager», a-t-elle dit.

M. Jolin-Barrette, qui a pris la parole par la suite, n'a pas manqué de faire un clin d'œil aux allégations à l'endroit du député Yves St-Denis, qui a envoyé une photo sexuellement explicite à une employée libérale en 2014. Ce dernier s'est retiré du caucus libéral lorsque les informations ont été rendues publiques dans les médias.

«J'écoutais la ministre nous parler de la formation qui est faite auprès des jeunes, relativement aux photos à ne pas envoyer et tout ça. Je pense que la formation pourrait être donnée à d'autres pans de la société, notamment certains membres de l'Assemblée nationale. Ce serait peut-être opportun.»