NOUVELLES
02/05/2018 21:45 EDT | Actualisé 02/05/2018 21:45 EDT

Neuf Portoricains meurent dans l'écrasement d'un avion de la Garde nationale

Des débris de l'appareil étaient parsemés dans un rayon de 183 mètres.

Un équipage de neuf Portoricains se trouvait à bord d'un avion C-130 de la Garde nationale aérienne lorsqu'il s'est écrasé sur une autoroute en Géorgie, mercredi, et les autorités affirment qu'il n'y a aucun survivant.

L'avion s'est écrasé sur l'autoroute 21 peu de temps après le décollage de l'aéroport international de Savannah, évitant de peu des voitures et des maisons.

Huit heures après l'accident, la porte-parole du bureau du shérif d'Effingham Gena Bilbo disait qu'«à la connaissance des autorités, il n'y avait pas de survivant».

Des débris de l'appareil étaient parsemés dans un rayon de 183 mètres, a-t-elle indiqué.

Une photo publiée sur Twitter par le service des incendies de Savannah montrait la queue de l'avion entourée de flammes et de fumée noire alors qu'une ambulance était postée à proximité.

Isabelo Rivera, adjudant-général pour la Garde nationale à Porto Rico, a souligné que l'appareil avait plus de 60 ans, et qu'il avait été utilisé pour sauver des résidants américains piégés sur les îles Vierges britanniques à la suite du passage de l'ouragan Irma l'an dernier.

«Les avions que nous avons à Porto Rico — ce n'est pas une révélation de dire aujourd'hui qu'ils sont les plus vieux de la flotte» de toute la Garde nationale à l'échelle du pays, a affirmé M. Rivera.

Il est trop tôt pour dire ce qui pourrait avoir causé l'accident, a-t-il toutefois ajouté. L'avion avait fait l'objet de travaux d'entretien pour la dernière fois en avril à Savannah.

Les neuf membres de l'équipage avaient aidé aux efforts de reconstruction après le passage de l'ouragan Maria sur le territoire américain de Porto Rico l'an dernier.