NOUVELLES
02/05/2018 19:51 EDT | Actualisé 02/05/2018 19:51 EDT

L'homme coincé dans un mur de toilettes est mort de façon accidentelle

C'est un employé d'entretien qui a fait la découverte du corps, lundi matin.

La police confirme que l'homme retrouvé à l'intérieur d'un mur dans la salle des toilettes pour femmes d'un centre commercial du centre-ville de Calgary, lundi, est mort de façon accidentelle.

Selon les enquêteurs, la victime aurait pénétré à l'intérieur des conduits d'aération, puis serait restée coincée derrière le mur des toilettes.

Les autorités ont dit, mercredi, ne pas connaître la raison pour laquelle l'individu rampait à l'intérieur du conduit d'aération.

C'est un employé d'entretien qui a fait la découverte du corps, lundi matin, en voulant réparer une chasse d'eau automatique défectueuse dans des toilettes pour dames du centre commercial Core.

En retirant le panneau amovible où se trouve le mécanisme qui déclenche automatiquement la chasse d'eau, derrière la toilette, l'employé a aperçu un cadavre entre les murs.

D'après les enquêteurs, l'homme dans la vingtaine aurait pénétré dans la salle des toilettes pour dames, vendredi soir. La police croit qu'il a grimpé sur un mur nain derrière les toilettes pour retirer la grille d'aération sur le dessus du mur.

Ce mur nain, qui n'est pas rattaché au plafond, mesure environ deux mètres et sert à dissimuler la plomberie.

«D'après les preuves observées sur place, les policiers croient que la victime est entrée à l'intérieur du mur nain, par le conduit d'aération avant de se retrouver coincé et de mourir», ont décrit les autorités.

Un porte-parole de la police de Calgary indiqué que la cause et l'heure de la mort ne seraient pas dévoilées, pas plus que l'identité de la victime puisqu'il ne s'agit pas d'un crime.

Au moment de la découverte du cadavre, lundi, les policiers et les pompiers ont mis plusieurs heures pour l'extraire du mur. Quelques mètres plus loin, des clients étaient attablés dans l'aire de restauration.

Un gardien de sécurité dirigeait les clientes vers une autre salle de toilettes située à l'étage inférieur, mais celle réservée aux hommes et aux familles était toujours accessible.

Le centre commercial Core n'a pas répondu aux demandes d'entrevue.