NOUVELLES
02/05/2018 06:46 EDT | Actualisé 02/05/2018 12:39 EDT

Décrochage scolaire: le Québec fait figure de cancre au Canada

La province se retrouve au bas de la liste pour le taux de diplomation.

michaeljung via Getty Images

Les écoles publiques du Québec affichent un taux de diplomation inférieur à celui des autres provinces du Canada et la situation des garçons et des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation et d'apprentissage est préoccupante, selon une étude publiée mercredi.

L'étude de l'Institut du Québec précise que dans le réseau public québécois, le taux de diplomation en cinq ans, qui est de 64 pour cent, ne s'est pas amélioré depuis près d'une décennie.

L'écart est de près de 20 points de pourcentage avec l'Ontario, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick et il augmente à 25 pour cent entre les garçons québécois et ceux de l'Ontario.

Institut du Québec

La situation des garçons et des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation et d'apprentissage est particulièrement préoccupante, selon l'étude.

L'Institut du Québec rejette également le seul argument du manque de budget pour expliquer le décrochage scolaire, ayant constaté que depuis 10 ans, les efforts de financement ont été similaires au Québec et en Ontario.

Pour redresser la situation, l'Institut du Québec propose notamment d'étudier et de prendre en considération les meilleures pratiques locales et étrangères, en commençant par celles qui touchent l'enseignant. Il propose aussi d'évaluer rigoureusement certains programmes et de créer sans tarder un Institut d'excellence en éducation.

Voir aussi: