POLITIQUE
01/05/2018 16:52 EDT | Actualisé 01/05/2018 16:52 EDT

Élections: un premier débat télévisé en anglais au Québec?

Bonjour/Hi.

QUÉBEC – Le premier ministre Philippe Couillard, le chef du Parti québécois Jean-François Lisée, le chef de la Coalition avenir Québec François Legault et le coporte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois ont tous accepté de participer à un débat électoral en anglais – une première depuis 1985.

Un consortium de médias anglophones composé de CBC, CJAD, CTV, Global News et Montreal Gazette ont approché les quatre partis représentés à l'Assemblée nationale pour tenir un débat uniquement dans la langue de Shakespeare pendant la campagne électorale de cet automne.

C'est le chef péquiste qui a parti le bal, mardi matin. Avant même que la journaliste de CTV, Maya Johnson, ne pose sa question, M. Lisée a dit qu'il acceptait l'invitation des médias anglophones et qu'il souhaitait que les chefs des autres formations politiques emboîtent le pas.

LA PRESSE CANADIENNE
Le premier ministre Philippe Couillard, à droite, le chef du PQ Jean-Francois Lisee, à gauche, et le chef de la CAQ Francois Legault, au centre. LA PRESSE CANADIENNE/Jacques Boissinot

«Je pense qu'il y a beaucoup à dire à la population anglophone du Québec, qui est tenue pour acquise par les libéraux, et comment [les politiques des libéraux] leur ont fait mal, comme communauté et comme Québécois», a-t-il lancé en anglais.

Un peu plus tard, le premier ministre Couillard disait qu'il serait «heureux» d'y participer. «Ce serait normal que nous tenions un débat en anglais. J'espère que cela se fera», a-t-il dit à l'entrée du caucus libéral.

M. Legault a renchéri via les réseaux sociaux dans les deux langues : «J'accepte avec plaisir de tenir un débat en anglais et présenter les idées de la CAQ pour enrichir le Québec et les Québécois. J'ai hâte!»

M. Nadeau-Dubois a confirmé en fin d'après-midi que Québec solidaire se ralliait à cette idée, puisque les libéraux ont des «comptes à rendre à des électeurs et des électrices qu'ils prennent pour acquis depuis des décennies».

Le dernier débat en anglais a eu lieu à la radio en 1985, rappelle la journaliste Maya Johnson. Si le projet va de l'avant, les quatre chefs participeraient au premier débat télévisé en anglais lors des élections québécoises.

📣 NOUVEAUTÉ
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale à venir?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!