DIVERTISSEMENT
30/04/2018 17:13 EDT | Actualisé 30/04/2018 17:13 EDT

Bill Cosby a scellé son sort par ses propres aveux, affirme un juré

La déposition de Cosby été l'élément de preuve l'ayant poussé à conclure à sa culpabilité.

AP Photo/Matt Slocum, File

L'humoriste et comédien Bill Cosby a scellé son sort avec ses propres aveux lors de son deuxième procès pour agression sexuelle, selon le plus jeune membre du jury.

Harrison Snyder a affirmé au réseau ABC que la déposition de M. Cosby — dans laquelle il reconnaît avoir drogué des femmes pour ensuite avoir des relations sexuelles avec elles — avait été l'élément de preuve l'ayant poussé à conclure à sa culpabilité.

Le jeune homme de 22 ans a expliqué que l'issue du procès n'était pas scellée dès le départ. Il s'est dit convaincu que le jury en était arrivé à la bonne décision.

Bill Cosby a été reconnu coupable, la semaine dernière, de trois chefs d'accusation d'agression sexuelle grave; il est passible de 10 ans de prison pour chacun des chefs.

Dans le cadre d'une entente de près de 3,4 millions $ US conclue en 2006 avec la plaignante Andrea Constand, Bill Cosby avait admis avoir donné des sédatifs à des femmes dans les années 1970 avant d'avoir des relations sexuelles avec elles. Ce témoignage avait été lu aux jurés lors des deux procès.

Cinq autres femmes ont aussi raconté avoir été droguées et agressées par l'humoriste, mais M. Snyder a déclaré qu'elles n'avaient eu aucune influence sur sa décision. Le témoignage de ces femmes, a-t-il expliqué, n'a pas eu un grand impact, puisque Bill Cosby avait déjà reconnu avoir drogué d'autres femmes.

Dans un document obtenu par le réseau NBC, les jurés assurent que leur décision découle uniquement de ce qui a été entendu pendant le procès, et qu'elle n'a pas été influencée par l'origine ethnique de Bill Cosby ou par le mouvement #MoiAussi.

L'homme de 80 ans est actuellement assigné à résidence, en banlieue de Philadelphie, et il pourrait bientôt être condamné à passer le reste de ses jours en prison.