POLITIQUE
30/04/2018 13:52 EDT | Actualisé 01/05/2018 15:42 EDT

Babe le cochon pourra rester à Montréal

Un flou demeure toutefois sur la possibilité d'adopter de nouveaux cochons.

Facebook - Pierre Lessard-Blais

Le cochon domestique nommé «Babe» pourra rester avec sa famille de Hochelaga-Maisonneuve. Le maire d'arrondissement Pierre Lessard-Blais confirme que sa situation sera régularisée.

Babe a retenu l'attention il y a deux semaines. Sa propriétaire Sara-Maude Ravenelle a reçu un constat d'infraction parce que les cochons domestiques, aussi appelés «cochons miniatures», «microcochons» ou «cochons vietnamiens», ne sont pas sur la liste des animaux permis à Montréal.

Cette interdiction a été instaurée en 2016, lorsque la responsabilité du contrôle des animaux est passée des arrondissements à la ville-centre. Or, Mme Ravenelle avait préalablement obtenu une confirmation qu'elle pouvait avoir un cochon domestique lorsqu'elle habitait à Rosemont.

Lundi, elle a rencontré M. Lessard-Blais ainsi que le responsable du contrôle animalier au comité exécutif, Craig Sauvé. Babe semble avoir montré ses charmes.

Selon l'attaché de M. Lessard-Blais, la Ville travaille actuellement à régulariser la situation des cochons domestiques déjà présents sur le territoire montréalais. Les mesures concrètes, comme l'émission de permis spéciaux ou une modification à la liste des animaux permis, seront annoncées ultérieurement.

«C'est sûr qu'on est heureux de le garder et de ne pas s'en départir. C'est un membre de notre famille», affirme Mme Ravenelle.

Celle-ci raconte que MM. Blais et Sauvé ont trouvé son cochon bien sympathique.

La Ville de Montréal révise actuellement son règlement sur le contrôle des animaux. La mairesse Valérie Plante s'est montrée ouverte à l'idée de permettre la possession de cochons domestiques, mais la décision finale sera dévoilée dans quelques semaines.

Par le passé, des règlements municipaux interdisant ce genre d'animal ont été contestés avec succès.

VOIR AUSSI: