POLITIQUE
29/04/2018 15:55 EDT | Actualisé 29/04/2018 15:55 EDT

La Coalition vélo de Montréal s'en prend à la mairesse Valérie Plante

Deux rues importantes seront refaites sans piste cyclable.

Courtoisie - Ville de Montréal

Les annonces récentes de l'administration Plante en matière d'infrastructures routières n'ont pas fait que des heureux. Un groupe de cyclistes, électorat traditionnellement vu comme favorable au parti Projet Montréal, critique la mairesse pour l'absence de pistes cyclables dans les concepts de réaménagement des rues Sainte-Catherine et Saint-Hubert.

Le nouveau concept pour Sainte-Catherine a été dévoilé jeudi. Il comprend un élargissement des trottoirs, la suppression du stationnement sur rue et l'utilisation d'une seule voie de circulation. De larges accotements permettraient d'éviter les camions de livraison et les véhicules d'urgence. Ils devraient également accueillir les cyclistes.

La Plaza Saint-Hubert sera aussi reconfigurée avec des trottoirs plus larges et une seule voie de circulation.

Aucune des deux rues ne comprendra une piste cyclable, ce que déplore la Coalition vélo de Montréal.

«Avec le réaménagement de ces deux artères, si vous vous déplacez à pied ou en voiture, vous êtes les bienvenus, mais pas si vous êtes à vélo», affirme l'organisme dans un communiqué de presse.

«Pendant la campagne électorale, Projet Montréal s'est engagé à augmenter la part modale vélo de son niveau actuel de 3% à 15% en 8 ans. Pour y arriver, la composante la plus importante est d'avoir des pistes cyclables protégées sur les artères, pour permettre aux personnes qui se déplacent à vélo d'aller du point A au point B directement et en sécurité et de se rendre aux nombreuses destinations qui se trouvent sur les artères. Montréal n'arrivera pas à atteindre une part modale vélo de 15% sans avoir des pistes cyclables protégées sur ses artères», poursuit l'organisme.

L'administration réplique que l'aménagement choisi favorise la cohabitation de tous les usagers de la route.

«Les rues ont une seule voie de circulation et une diminution des limites de vitesse, ce qui permet une très bonne cohabitation des différents modes de transport», affirme l'attachée de presse de la mairesse, Geneviève Jutras.

Mme Jutras ajoute que d'autres rues à proximité comprennent des pistes cyclables. Le boulevard De Maisonneuve a une piste protégée sur presque toute sa longueur. Une piste cyclable longe également la Plaza Saint-Hubert sur la rue Boyer et une autre permet d'y accéder par le nord sur la rue Lajeunesse.

N'empêche, la Coalition vélo estime que les deux projets de l'administration Plante ne permettent pas la circulation sécuritaire des vélos. L'organisme croit que la Ville ne respecte pas le concept de Vision Zéro, qui vise à éliminer les décès et les blessures graves parmi les usagers les plus vulnérables de la route, soit les piétons et les cyclistes.