NOUVELLES
29/04/2018 19:22 EDT | Actualisé 29/04/2018 19:22 EDT

Des milliers de personnes se rassemblent à la mémoire des victimes de Toronto

«Je veux contribuer de façon à ce que les gens sachent qu'ils sont unis dans cette tragédie et qu'ils doivent rester unis.»

Fred Thornhill / Reuters

Des milliers de personnes — dont de nombreux politiciens et de leaders religieux — se sont unis pour célébrer la mémoire des victimes de l'attaque au camion-bélier perpétrée la semaine dernière à Toronto.

Ils ont défilé dans les rues au cours d'une «marche de guérison et de solidarité», suivant l'itinéraire suivi par le véhicule qui a fauché plusieurs piétons, en en tuant 10 et en en blessant plus d'une dizaine.

Le premier ministre fédéral Justin Trudeau, la gouverneure générale Julie Payette et le maire de Toronto, John Tory ont participé à la marche qui s'est déroulée avant la tenue d'une veillée à la chandelle.

Le premier ministre du Québec, Phillipe Couillarrd, et sa collègue de l'Ontario, Kathleen Wynne, ont participé à l'événement côte à côte.

«Je suis venu porter des messages d'amitié et de solidarité de leur voisin. Nous sommes un peuple qui a connu des moments tragiques semblables: souvenons-nous récemment à Québec, de la Polytechnique, de Dawson. Ce sont des moments où la solidarité, l'amitié et le deuil partagé prennent le dessus. Tous les Québécois et Québécoise ont été émus par ce qu'ils ont vu et par le courage et la force de la population de Toronto», a déclaré M. Couillard, sur les ondes de Radio-Canada.

La marche a bien sûr attiré grand nombre de gens ordinaires.

Jennifer Ludlow a participé à la marche. Elle a raconté que plusieurs de ses amis ont été témoins du drame et ont tenté de secourir les victimes.

«C'est incroyable de voie que sur cette partie de la rue, il y a tant de gens qui sont affectés par (cet événement), a-t-elle dit. Se rassembler nous permet de nous unir et de démontrer que l'espoir est à nos côtés.»

La rabbin Eva Goldfinger a dit qu'il est important que les gens se sachent bien entourés après une tragédie.

«Je veux contribuer de façon à ce que les gens sachent qu'ils sont unis dans cette tragédie et qu'ils doivent rester unis.»