NOUVELLES
28/04/2018 20:26 EDT | Actualisé 28/04/2018 23:28 EDT

Les Canadiens de Montréal repêcheront au troisième rang

Le Canadien de Montréal peut continuer de rêver au défenseur suédois Rasmus Dahlin!

Getty Images

Pendant environ deux heures, samedi soir, Marc Bergevin et le Canadien de Montréal ont pu rêver au défenseur suédois Rasmus Dahlin. Jusqu'à ce que les probabilités mathématiques les ramènent sur terre.

D'abord classée quatrième avec 9,5 pour cent des chances de grimper jusqu'au sommet de la liste, l'organisation montréalaise n'a finalement avancé que d'un seul cran, jusqu'au troisième rang, en vue du repêchage de juin prochain à Dallas.

Après de douloureux mauvais coups du destin en 2014 et en 2015, les Sabres de Buffalo ont finalement vu la chance tourner en leur faveur et ils ont été déclarés gagnant du tirage au sort, tenu en deux volets dans les studios de la CBC à Toronto.

Le verdict final est venu vers 22 h, pendant le deuxième entracte du match entre les Sharks de San Jose et les Golden Knights de Vegas.

Si les Sabres ont gagné le privilège de réclamer Dahlin, un défenseur gaucher qui aurait grandement dépanné le Canadien, les autres grands vainqueurs de cette loterie sont les Hurricanes de la Caroline.

Classés 11e, ils n'avaient que trois pour cent des chances de gagner le tirage au sort, et 9,8 pour cent de se hisser parmi les trois premiers échelons. Or, ils ont finalement gagné neuf rangs pour se faufiler entre les Sabres et le Canadien au deuxième échelon.

À moins qu'il ne décide d'échanger son choix, un scénario envisageable, ce sera seulement la troisième fois de son histoire que le Canadien détient la troisième sélection au repêchage. En 1968, il avait repêché un illustre inconnu, Jim Pritchard, qui n'a jamais joué dans la LNH. En 2012, le Tricolore avait jeté son dévolu sur Alex Galchenyuk.

Si Dahlin est le premier joueur choisi, comme tous les observateurs le prédisent, il deviendra le deuxième Suédois à réaliser pareil exploit après Mats Sundin par les Nordiques de Québec, en 1989. Sundin avait d'ailleurs été le premier Européen à être sélectionné au premier rang du repêchage de la LNH.

Les Sénateurs glissent

Pendant que les Hurricanes gagnaient neuf rangs en vue de la première ronde du repêchage de juin prochain, les Sénateurs d'Ottawa ont glissé à la quatrième position, eux qui avaient les deuxièmes meilleures chances de gagner le tirage au sort.

Les Coyotes de l'Arizona ont également perdu deux rangs, passant du troisième au cinquième échelon.

Suivront les Red Wings de Detroit, les Canucks de Vancouver, les Blackhawks de Chicago, les Rangers de New York, les Oilers d'Edmonton, les Islanders de New York à deux reprises, les Stars de Dallas, les Flyers de Philadelphie et les Panthers de la Floride.

Les Islanders ont droit à un deuxième choix à la suite de la transaction qui a envoyé Travis Hamonic aux Flames de Calgary. Quant aux Flyers, ils se retrouvent dans le top-15 en vertu du choix obtenu des Blues de St. Louis en retour de Brayden Schenn.