BIEN-ÊTRE
28/04/2018 10:17 EDT | Actualisé 28/04/2018 10:17 EDT

Quelques règles d'étiquette pour les invités au mariage princier

Le code vestimentaire est suffisamment vague pour qu'il y ait un risque de faux pas.

AP Photo/Gero Breloer, archives
Le prince Andrew, et ses filles Eugenie et Beatrice quittent l'abbaye de Westminster lors du mariage royal du prince William et de Kate Middleton, à Londres.

Bien que le mariage du prince Harry et de Meghan Markle, le 19 mai, sera plus discret que celui de William et Kate, les invités à la chapelle Saint-Georges devront suivre le protocole religieux et royal, ou du moins les traditions britanniques de base, selon des experts de l'étiquette.

Les faire-part envoyés aux 600 invités mentionnaient le code vestimentaire: pour les hommes, un uniforme militaire, une veste tailleur ou un complet, en évitant les couleurs criardes. Pour les femmes, «une robe de ville avec chapeau».

Le code vestimentaire est suffisamment vague pour qu'il y ait un risque de faux pas. Il permet également d'honorer de vieilles traditions méconnues, comme l'utilisation de la paille comme matériel pour les chapeaux après Pâques.

Voici quelques conseils d'étiquette pour un mariage royal:

Tenue de ville et épaules

L'experte en étiquette Myka Meier, qui a suivi une formation à Londres auprès d'un membre de la résidence royale, affirme que la tenue appropriée pour une telle occasion peut être bien différente au Royaume-Uni qu'ailleurs dans le monde.

Les épaules des femmes devraient être couvertes. Il faut savoir qu'il est question de l'Église d'Angleterre, et que la grand-mère du marié est à la tête de cette institution. Les jupes ne doivent pas être plus courtes que le doigt le plus long lorsque les bras sont tenus le long du corps, et pas plus longues que le milieu du mollet, souligne Mme Meier.

«On ne verra pas de décolleté. On ne verra pas beaucoup de peau, a-t-elle noté. Du moins, on ne devrait pas. Ce serait perçu comme un manque de respect.»

Les robes majoritairement noires ou blanches sont à éviter. Le blanc est réservé à la mariée, et possiblement à ses demoiselles d'honneur. Le noir est une couleur de deuil. Des accents, des motifs ou de petites touches de ces couleurs sont acceptables.

On verra probablement de légers motifs, mais les imprimés trop gros sont inacceptables, indique la spécialiste. Ce sera un mariage printanier, et on peut donc s'attendre à beaucoup de pastel et d'imprimés saisonniers, comme des fleurs.

Les invités internationaux peuvent se vêtir des équivalents de leur pays.

«Au bout du compte, on souhaite seulement être adapté à la formalité de l'événement auquel on participe», souligne Mme Meier.

Chapeaux: ce n'est pas la taille qui compte

Les mariages royaux peuvent ressembler à un festival du chapeau.

«Les chapeaux sont un signe de festivité pour un mariage britannique. Ils sont gardés sur la tête à l'intérieur de l'église, mais les gens doivent penser à ceux assis derrière eux», explique Mme Meier, qui se spécialise dans l'étiquette et les protocoles sociaux internationaux et d'affaires.

«Ce n'est pas le Kentucky Derby. Pas de gros rebords. Rien de trop haut», note-t-elle.

Le bibi — ces petits chapeaux décorés de boucles, de fleurs et plus — est populaire et parfaitement acceptable, en plus de donner une touche de fantaisie à la tenue.

«La fantaisie, et non la folie, est acceptable», selon la styliste Diane Lloyde Roth, qui habille des Américains pour des événements mondains européens depuis plus de 30 ans.

Mme Meier souligne que les femmes commencent souvent par le chapeau lorsqu'elles planifient leur tenue. Mme Lloyde Roth a une règle générale: «Assurez-vous que votre chapeau et votre tenue vont au même événement.»

L'énorme chapeau porté par la princesse Béatrice au mariage du frère de Harry, le prince William, avec Kate Middleton servira de mise en garde. L'observatrice de la famille royale Anne Chertoff décrit la grande boucle du bibi de Béatrice comme étant «ridicule de tellement de façons, mais au moins on pouvait voir à travers».

Trouver chaussure à son pied

Le mariage est un événement religieux, mais aussi un événement qui se déroule le jour. Cela ne signifie pas qu'on peut s'y pointer chaussé n'importe comment. Ce n'est pas un pique-nique.

Il faut oublier les chaussures ouvertes et les plateformes. L'escarpin-sandale est aussi considéré comme trop familier, juge Mme Meier.

«On veut quelque chose d'environ quatre pouces de haut, maximum, précise-t-elle. L'entrée ne sera pas facile. Il y aura de la pierre, bien qu'on y verra aussi différents types de tapis.»

Et les talons aiguilles? Mieux vaut les oublier.

Et le sac à main?

Il doit être petit.

«On compte environ 800 sièges dans la chapelle Saint-Georges, mais on y est tout de même entassé. Il n'y a pas d'espace pour de gros sacs», rappelle Mme Meier.

Les pochettes ou autres sacs pouvant être gardés sur les genoux ou sur le côté sont à privilégier.

La duchesse Kate utilise régulièrement de tels sacs. On ne voit jamais non plus la reine se balader avec un sac géant.

Du côté des hommes

La majorité des hommes porteront une veste-tailleur, prédit Mme Meier. Ils portent des habits, souvent gris, bleu marin ou noirs. Ils ont aussi une veste et une cravate. De fines rayures peuvent parfois se retrouver sur le pantalon.

Pour ce qui est du complet, plus il est sombre, plus il est formel. Le complet en lin est à éviter.

Les chaussures devront être cirées comme elles n'ont jamais été cirées auparavant. Et les hommes pourront s'amuser avec les couleurs et les motifs de leur cravate, de leur mouchoir de poche et de leurs chaussettes. On évite cependant les ceintures ou chaussures brunes, qui sont perçues comme étant moins formelles que les noires.

Les médailles portées sur les uniformes militaires sont communes, tout comme les autres types de médailles épinglées aux vestes-tailleurs.

Ne pas trop en faire

«Les Américains l'oublient parfois, estime Mme Lloyde Roth, qui réside à New Canaan, au Connecticut. Vous n'êtes pas la princesse.»

Le maquillage doit être minimaliste, tout comme les accessoires. Les invités de bon goût laisseront leur chapeau parler pour eux, note-t-elle.

«On peut y aller avec une lèvre audacieuse, et un chapeau. Ça équilibre le tout», suggère la styliste.

En ce qui concerne les accessoires, elle offre ces paroles sages de Coco Chanel: «Avant de quitter la maison, regardez-vous dans le miroir et retirez-en un.»

Le facteur Hollywood

«Le seul choc des cultures possible surviendrait si les gens de Hollywood tentaient de se montrer plus royaux que la royauté, croit Mme Lloyde Roth. Ils doivent se souvenir qu'il s'agit de la plus haute classe. Ils possèdent les bijoux et les vêtements qu'ils portent. Ils ne se transforment pas en souris à minuit.»

On dit que la reine n'aime pas particulièrement les robes aux bretelles étroites et les tenues trop révélatrices. Les invités ne se changeront pas pour assister à une réception immédiatement après le mariage, mais il y aura une fête privée à Frogmore House, au sud du château Windsor. Si la tenue de soirée est de mise, comme c'était le cas après le mariage de William et Kate, les femmes seront appelées à porter une robe longue.

«Elle peut être sans manches, sans bretelles ou à manches longues, selon le style et les préférences personnelles de l'invitée», note Mme Meier.

Mme Chertoff est d'accord et prédit des tenues fabuleuses le soir venu, incluant des décolletés plongeants et de hautes fentes à la jupe.

La reine n'avait pas assisté à la soirée ayant suivi le mariage de William et Kate, et fera sans doute de même cette fois-ci, donc aucun risque de la choquer. Ce qui se passera à Frogmore House restera à Frogmore House.

«Les caméras seront éteintes. Tout se passera derrière des portes closes», conclut Mme Chertoff.