DIVERTISSEMENT
27/04/2018 15:28 EDT | Actualisé 27/04/2018 15:43 EDT

Méfiez-vous des vampires et loups-garous, le «Mystère d’Irma Vep» est de retour!

Une «comédie digne des pires films de série B»... mais c'est une bonne chose!

Juste pour rire

Serge Postigo et Éric Bernier renfileront leurs robes et perruques extravagantes du Mystère d'Irma Vep, d'abord à l'automne à Montréal, puis en tournée partout dans la province en 2019.

D'abord acclamée au Festival Juste pour rire en 2004 - où elle avait remporté le prix Coup de cœur du festival - la pièce complètement déjantée et absolument hilarante, d'après le texte de Charles Ludlam, a connu plusieurs autres vies sur les planches québécoises, en faisant un tabac chaque fois.

Les dernières représentations du Mystère d'Irma Vep remontent à 2008. La production devait être reprise en 2014, encore au Festival Juste pour rire, mais on avait finalement annulé la série de dates prévues au calendrier en raison de la programmation déjà trop fournie du festival.

Or, cette année, le manoir de Mandacrest, perdu dans les landes anglaises de 1840, ouvrira à nouveau ses portes, et les drôles de propriétaires Lord Hillcrest, sa nouvelle épouse Lady Enid et leurs domestiques seront bel et bien au rendez-vous.

Serge Postigo et Éric Bernier multiplieront toujours les changements de costumes – 60 au total - à une vitesse hallucinante, pour incarner une dizaine de personnages de sexe masculin et féminin, dans cette satire des grands classiques, laquelle mélange les univers de l'aristocratie britannique et celui des vampires et des loups-garous (Irma Vepest d'ailleurs l'anagramme de «vampire»). Avec, pourquoi pas, l'apparition d'une reine égyptienne momifiée au passage!

«Comédie digne des pires films de série B», indique le communiqué de Juste pour rire – qui produit une fois de plus le spectacle – pour bien illustrer tout l'aspect parodique et décalé de ce Mystère d'Irma Vep au parfum gothique-ridiculo-kitsch.

À peu près toute l'équipe originale du Mystère d'Irma Vep, y compris le metteur en scène Martin Faucher, reprend du service dans cette mouture 2018.

Jouée pour la première fois sur Broadway au milieu des années 80, cette fresque aux multiples degrés était la pièce de théâtre la plus jouée aux États-Unis en 1991, et a connu des adaptations à plusieurs endroits dans le monde. Chez nous, Geneviève Lefebvre signe la traduction. Gageons que quelques références récentes seront ajoutées à la trame!

Les billets pour Le mystère d'Irma Vep seront en vente ce samedi, 28 avril, à 10h, via le hahaha.com – où on pourra consulter tout l'itinéraire de la tournée - au (514) 416-7177, ou auprès des billetteries des différentes salles. À Montréal, c'est le Monument-National qui accueillera la troupe, du 24 octobre au 24 novembre 2018.