POLITIQUE
27/04/2018 13:05 EDT | Actualisé 27/04/2018 15:55 EDT

La Ville de Montréal présente son projet pilote pour la voie Camillien-Houde

Le projet pilote était fortement attendu et ne fait pas l'unanimité.

Olivier Robichaud
Des cyclistes avaient rendu hommage à Clément Ouimet qui est décédé à la suite d'une collision avec un véhicule sur sur la voie Camillien-Houde.

La Ville de Montréal a présenté son projet pilote visant à transformer la voie Camillien-Houde en chemin de parc, vendredi.

«L'axe Camillien-Houde/Remembrance a le potentiel de devenir un chemin de parc pour des milliers de piétons, de cyclistes et d'usagers du transport en commun», peut-on lire dans le communiqué de presse annonçant le lancement du projet.

«Le projet pilote permettra d'expérimenter le retrait de la circulation de transit pour les véhicules particuliers sur la montagne, qui représente jusqu'à 90% du trafic aux heures de pointe pendant la semaine.»

«Tous les Montréalais pourront continuer d'avoir accès au parc à des fins récréatives, que ce soit en automobile, à pied, à vélo ou en transport en commun», assure le cabinet de la mairesse.

Plus de circulation de transit

Du 2 juin au 31 octobre 2018, les véhicules particuliers ne pourront donc pas emprunter la voie Camillien-Houde. Seuls les véhicules d'urgence, les véhicules de transport collectif de la STM, les autobus touristiques et scolaires, les véhicules de fonction de la montagne, les piétons et les vélos seront autorisés à y circuler.

Le service de transport en commun sera bonifié, alors que la ligne d'autobus 711 sera à nouveau accessible et sera disponible sept jours sur sept durant l'été. La ligne 11 circulera également en tout temps.

Le projet de bloquer la circulation de transit sur cette voie ne fait pas l'unanimité, alors qu'une pétition dénonçant le projet a récolté près de 30 000 signatures.

En conférence de presse, Valérie Plante a encouragé la population à «donner sa chance au projet» et a souligné que la première vocation du mont Royal était d'être un parc. La mairesse a affirmé vouloir développer plus d'espaces verts et plus d'espaces protégés et a décrit le mont comme étant un «véritable poumon au coeur de la Ville».

Consultation publique sur les voies d'accès au mont Royal

L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a été mandaté par la Ville de Montréal afin de consulter la population sur le projet pilote. Un comité de suivi sera également créé.

Les premières séances de consultation auront lieu les 10 et 15 mai prochain.

Des infrastructures temporaires

Des installations temporaires seront aménagées le long de la voie Camillien-Houde. Un café suspendu et un belvédère «soleil» seront notamment installés dans l'optique de «favoriser l'appropriation de certains lieux par les piétons et les cyclistes».

Des activités, comme des pique-niques thématiques, des aménagements interactifs, des conférences et des projections seront également proposées.