DIVERTISSEMENT
27/04/2018 07:25 EDT | Actualisé 27/04/2018 08:01 EDT

Les comédiens de «Broue» donnent décors et costumes au Musée de la civilisation

Une douce odeur de houblon flottera dorénavant au musée.

Marie-Josée Marcotte/Icône agence photo via Facebook/Musée de la Civilisation

Les trois comédiens de «Broue» — Michel Côté, Michel Gauthier et Marc Messier — ont donné au musée l'ensemble des éléments qui ont accompagné l'histoire de la populaire pièce depuis sa première représentation en 1979 jusqu'à la dernière en 2017.

Comme l'a énuméré jeudi le directeur général du musée, Stéphan Laroche, il s'agit des décors, des costumes, des accessoires, du contenu des loges, du texte, des affiches et des photos.

Créée en 1979, dans la toute petite salle du Théâtre des Voyagements, la pièce est devenue le plus grand succès du théâtre québécois. Jouée par la même équipe de comédiens pendant 38 ans sur toutes les scènes de la province, elle compte plus de 3300 représentations et environ trois millions d'entrées.

«Broue» a aussi été adaptée au Canada anglais, en Belgique et en France.

Selon M. Laroche, s'attacher les éléments de la pièce entre en droite ligne avec la mission du musée.

«Le Musée de la civilisation est un musée de société. On essaie de conserver et de présenter ce qui exprime les éléments fondamentaux de notre société, particulièrement la société québécoise. La pièce «Broue» nous interpelle à deux points de vue», a-t-il dit.

Il a rappelé le grand succès de la pièce. «En soi, c'est un phénomène. (La pièce) mérite d'être commémorée et mise dans notre mémoire collective.»

De plus, la pièce présente une page d'histoire de la société québécoise.

«La taverne est un moment révolu de l'histoire de la société québécoise. Cela n'existe plus. Les tavernes réservées aux hommes sont disparues dans les années 1980. On veut témoigner d'un phénomène de société par le contenu de cette pièce-là», a-t-il ajouté.

Une exposition

Le Musée de la civilisation espère bien profiter de la manne pour organiser une exposition sur «Broue» en 2019, a indiqué M. Laroche. Les dates demeurent à déterminer. Elle sera présentée «probablement à l'été 2019».

«D'une part, on va en assurer la bonne conservation et la préservation pour les générations futures. D'autre part, un élément comme ça qui fait partie de la culture populaire, on essaie de le montrer sur une base régulière.»

En attendant, l'établissement pourra prêter certains éléments à d'autres musées. Ainsi, le Musée de la culture populaire de Trois-Rivières recevra quelques costumes et quelques accessoires pour une exposition qui va traiter de la bière du 22 juin 2018 au 12 septembre 2020: «Autour d'une broue : L'aventure de la bière au Québec».

Selon M. Laroche, les comédiens sont heureux de contribuer au musée.

«Pour eux, c'est une façon d'assurer une pérennité à leur oeuvre. Comme le comédien Marc Messier le disait: 'C'est aussi une façon de dire aux jeunes générations et aux futures générations qu'on peut avoir des grands succès'. Cela sert d'exemple», a-t-il souligné.

«C'est bien de penser que dans 50 ans, dans 100 ans, on pourra faire revivre cet épisode de la vie culturelle québécoise aux gens qui n'auront pas connu la pièce ou les comédiens, et démontrer comment cela se passait dans les années 1980 et 2000.»