NOUVELLES
27/04/2018 11:53 EDT | Actualisé 27/04/2018 16:35 EDT

Dominique Ducharme devient entraîneur-adjoint des Canadiens de Montréal

Jean-Jacques Daigneault et Dan Lacroix quittent.

Getty Images
Dominique Ducharme était l'entraîneur-chef et directeur général des Voltigeurs de Drummondville.

Dominique Ducharme n'a jamais connu l'expérience de la LNH en tant que joueur et c'est entre autres pour cette raison qu'il a été tenté par l'aventure comme entraîneur adjoint avec le Canadien de Montréal.

La direction du Canadien avait promis des changements au sein du personnel hockey et elle a respecté cet engagement, vendredi, avec la nomination de Ducharme. L'équipe a aussi annoncé le départ des adjoints Jean-Jacques Daigneault et Dan Lacroix, ainsi que l'octroi d'un nouveau contrat à l'entraîneur des gardiens Stéphane Waite.

Daigneault était responsable des défenseurs et l'entraîneur-chef Claude Julien a confirmé qu'il était à la recherche d'une autre personne pour pourvoir à ce poste. Julien a aussi confirmé que les responsabilités de Kirk Muller n'allaient pas changer.

Âgé de 45 ans, Ducharme a passé les 10 dernières saisons comme entraîneur dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont les sept dernières comme entraîneur-chef. Entre 2011 et 2016, il a dirigé les Mooseheads de Halifax avant de se joindre aux Voltigeurs de Drummondville en 2016.

Au cours d'une carrière de 15 saisons comme joueur, Ducharme a gravi les échelons de la Ligue de hockey Midget AAA à la Ligue de hockey senior du Québec, en passant par cinq campagnes en France. Il n'a toutefois jamais goûté à la LNH, ce qui manquait peut-être à son palmarès en vue d'une éventuelle nomination comme entraîneur-chef dans le circuit Bettman.

C'est ce qui explique aussi pourquoi il a préféré un poste d'adjoint dans la LNH à celui d'entraîneur-chef dans la Ligue américaine de hockey.

"C'est quelque chose que j'ai regardé aussi, a admis Ducharme, qui avait rencontré tour à tour Julien et le directeur général du Tricolore, Marc Bergevin, au cours des derniers jours. Je n'ai pas joué dans la Ligue nationale et pour moi, c'était important de découvrir l'ambiance d'un vestiaire de la Ligue nationale, le calendrier de la Ligue nationale - tout ce qui entoure le voyagement. Comment gérer le quotidien d'une équipe de la Ligue nationale. Et de pouvoir le faire ici, c'est quelque chose de très intéressant pour moi."

Originaire de Joliette, Ducharme était aussi très fier de se retrouver dans l'organisation du Canadien.

"J'ai grandi 'Canadien' et aujourd'hui je suis 'Canadien'. Il n'y a pas mieux pour moi", a-t-il affirmé lors de sa première mêlée de presse comme membre du Tricolore.

Julien n'a pas voulu entrer dans les détails, mais Ducharme s'attend à se faire confier la responsabilité de travailler avec les attaquants. Julien a mentionné que Ducharme sera à ses côtés sur le banc lors des matchs et qu'il lui servira de paire d'yeux supplémentaires - un rôle que Julien a lui-même eu aux côtés de Mike Babcock avec l'équipe canadienne aux Jeux olympiques et à la Coupe du monde.

"Mike me posait des questions sur différents aspects, sur les trios, ce que je voyais, a expliqué Julien. C'est important d'avoir ça. Dominique a une bonne connaissance du jeu et des ajustements à faire au cours d'un match. Au lieu que ce soit par radio vers Kirk (Muller) et moi, je vais l'avoir à mes côtés.

"C'était le candidat idéal pour ce que je recherchais."

Selon le site de la LHJMQ, Ducharme s'est bâti un dossier de 255 victoires et 195 défaites, incluant les revers en prolongation et en tirs de barrage, en 450 matchs du calendrier régulier. Il a ajouté 49 victoires en 78 rencontres des séries éliminatoires. Il a été le récipiendaire du trophée Paul-Dumont, remis à la personnalité de l'année dans la LHJMQ, lors de la dernière saison.

Sur la scène internationale, Ducharme s'est démarqué comme entraîneur-chef de la formation canadienne au Championnat mondial de hockey junior de 2017 et de 2018, procurant à la nation canadienne l'argent et l'or, respectivement.

Au cours de sa carrière, il a côtoyé plusieurs joueurs qui se retrouvent aujourd'hui au sein de l'organisation du Canadien.

"Je suis content de travailler avec Jonathan Drouin. On a connu du succès, a rappelé Ducharme en ayant en tête leur triomphe à la Coupe Memorial en 2013. Mais il n'est pas le seul. J'ai aussi été impliqué avec (Victor) Mete et (Noah) Juulsen avec Équipe Canada junior. Et encore plus jeune avec Charles Hudon. De retrouver ces joueurs-là, de savoir que tu as déjà des relations dans l'équipe où tu arrives, ça aide.

"Mais je vais aussi apprendre à connaître les autres. Je veux aider chaque joueur, autant collectivement qu'individuellement, à atteindre leur plein potentiel. Je pense que c'est le mandat de chaque entraîneur."

Âgé de 52 ans, Daigneault s'était joint au personnel d'entraîneurs du Canadien le 15 juin 2012. Au cours de sa carrière de joueur dans la LNH, Daigneault a évolué pour le Canadien de 1989 à 1995, et a remporté la coupe Stanley avec l'équipe en 1993.

Âgé de 49 ans, Lacroix s'était joint au personnel d'entraîneurs du Canadien le 30 juillet 2014.

Waite est l'entraîneur des gardiens du Canadien depuis le 4 juillet 2013. L'équipe n'a pas précisé la durée de sa nouvelle entente.