NOUVELLES
26/04/2018 17:18 EDT | Actualisé 26/04/2018 17:18 EDT

Pas de comptoirs de vente de cannabis quand les municipalités n'en veulent pas

L'organisation en est à mettre en place son futur réseau de points de vente.

Getty Images

La future Société québécoise du cannabis (SQC) n'a pas l'intention d'ouvrir des comptoirs dans des municipalités qui n'en veulent pas.

C'est ce qu'a indiqué jeudi Alain Brunet, le président de la Société des alcools du Québec (SAQ), qui sera responsable de l'organisation encore en gestation.

En commission parlementaire, le patron de la SAQ a fait savoir que des municipalités avaient déjà refusé l'implantation de comptoirs de vente de cannabis, alors que l'organisation en est à mettre en place son futur réseau de points de vente, en vue de la légalisation de la substance par le fédéral l'été prochain.

M. Brunet a expliqué qu'au cours de la phase 1, la Société québécoise du cannabis allait s'implanter là où il y aurait de l'adhésion.

S'il n'y a pas d'approbation, la SQC ne souhaitera pas lancer le débat.