NOUVELLES
25/04/2018 14:22 EDT | Actualisé 27/04/2018 12:06 EDT

REM: entraves majeures pour le transport en commun dès cette fin de semaine

La ligne Deux-Montagnes sera particulièrement affectée.

Les usagers du transport en commun devront s'armer de patience dès cette fin de semaine, à cause des travaux de construction qui commencent pour le Réseau express métropolitain (REM). Les usagers de la ligne de trains Deux-Montagnes seront particulièrement affectés.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a dévoilé mercredi l'échéancier de la première phase de travaux, ainsi que les entraves qui en découleront. Dès vendredi soir à 19h30, des travaux préparatifs commenceront sur les lignes Deux-Montagnes et Mascouche. La ligne Mascouche n'a pas de service de fin de semaine, mais les deux derniers départs en direction est seront perdus vendredi.

Sur Deux-Montagnes, des mesures alternatives viendront remplacer chacun des départs annulés. Des services de navette partiront des gares Deux-Montagnes et Grand-Moulin pour se rendre à la station de métro Montmorency. Ces navettes doubleront toutefois le temps de déplacement des usagers, qui peuvent actuellement se rendre au centre-ville en 35 minutes.

«On met en place des mesures d'atténuation, mais le service de train est très efficace. C'est certain qu'on n'atteindra pas les mêmes niveaux de service», affirme Fanie St-Pierre, porte-parole de l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

Le mois dernier, les importantes perturbations prévues ont fait réagir l'opposition à Québec.

À Montréal, les usagers des gares Roxboro-Pierrefonds et Sunnybrooke auront accès à deux options de remplacement pour se rendre à la station de métro Côte-Vertu. Il s'agit de la navette 968 et la ligne express 470.

Les usagers des lignes Deux-Montagnes et Mascouche qui possèdent une carte TRAIN du Réseau de transport métropolitain (RTM) n'auront pas besoin de payer plus cher pour avoir accès au métro. Dès vendredi, de nouvelles cartes «Opus week-end illimité» seront distribuées gratuitement aux différentes gares de la ligne Mascouche. Ces cartes spéciales donneront accès à l'ensemble des services de métro et d'autobus de Laval et Montréal, au même titre que la carte TRAM, mais seulement du vendredi au dimanche.

Selon Mme St-Pierre, environ 3000 personnes utilisent la ligne Mascouche la fin de semaine.

Galerie photo
Travaux REM
Voyez les images

Départs annulés en semaine

Vers la fin du mois de juin, la ligne Deux-Montagnes subira d'autres impacts dus à la construction du REM. Un des deux rails sera fermé entre les gares Montpellier et Canora, entraînant une modification des horaires de train. Les trois départs dits de «trains courts» seront annulés. Il s'agit des deux trains matinaux qui quittent les gares Roxboro-Pierrefonds et Bois-Franc pour se rendre à la Gare centrale, ainsi que celui qui quitte le centre-ville en soirée pour s'arrêter à la gare Roxboro-Pierrefonds.

Aucun des départs en provenance ou en direction du terminus Deux-Montagnes ne seront annulés, mais l'ARTM n'écarte pas une modification aux heures de départ. Une nouvelle annonce aura lieu au mois de mai pour dévoiler l'horaire final, ainsi que les mesures d'atténuation qui seront mises en place.

À partir de 2020, toute la portion de la ligne Deux-Montagnes située entre la Gare centrale et la gare Du Ruisseau sera fermée. Les mesures de mitigation à mettre en place seront analysées à la suite d'un forum qui sera lancé cet automne. Des solutions autres que le transport en commun ou la voiture solo, comme la valorisation du covoiturage et du télétravail, seront analysées en plus des éventuelles navettes.

La rue McGill College éventrée

Le centre des affaires connaîtra une autre perturbation cet automne. L'avenue McGill College sera partiellement éventrée entre la rue Sainte-Catherine, déjà en chantier, et le boulevard De Maisonneuve. La partie est sera fermée à la circulation afin de déplacer les services publics (eau, électricité, gaz, etc.). Ces travaux seraient nécessaires afin de connecter le REM à la station de métro McGill.

Une voie de circulation sera maintenue dans chaque direction sur la portion ouest de l'avenue. L'accès au stationnement du Centre Eaton sera maintenu et des aménagements seront prévus pour les piétons.

Environ 337 000 travailleurs se rendent chaque jour dans ce secteur névralgique de la ville, dont une bonne part de piétons. L'administration Plante doit d'ailleurs annoncer demain que l'avenue sera entièrement piétonnisée, respectant ainsi une promesse électorale. Les travaux de réaménagement devront être coordonnés avec ceux du REM.

L'autoroute 10 reconfigurée

Sur la Rive-Sud, les usagers du transport en commun devront composer avec d'importants réaménagements sur une portion de l'autoroute 10, entre le pont Champlain et le Dix30. Le Terminus Panama, qui accueille environ 40 lignes d'autobus, sera temporairement réaménagé en attendant la construction d'une gare du REM et un aménagement final pour les autobus.

Les accès à l'autoroute 10 seront réaménagées, mais la CDPQ ne prévoit pas de fermetures complètes.

D'ici la fin de 2019, les voies réservées pour autobus seront déplacées du centre de la chaussée aux rives afin de laisser la place aux rails du REM.

Selon la CDPQ, la circulation automobile ne subira que des entraves mineures pendant cette phase de travaux. Deux voies de circulation seront maintenus dans chaque direction.

Nouveau tunnel vers l'aéroport

Les perturbations seront beaucoup moins importantes sur la portion ouest du REM. Des entraves sont toutefois prévues sur le boulevard Alfred-Nobel à partir du mois de mai afin de déplacer les services d'utilité publique.

Ces travaux sont nécessaires pour préparer l'arrivée du tunnelier qui creusera la voie menant à l'aéroport Dorval-Pierre-Elliott-Trudeau.

À partir de l'automne, la superstructure qui accueillera la portion surélevée du REM sera aussi installée sur le boulevard Alfred-Nobel ainsi que sur l'antenne menant à Sainte-Anne-de-Bellevue.

La première antenne du REM, celle menant de la Rive-Sud à la Gare centrale, sera mise en service en 2021. La date précise sera connue au fil de l'avancement des travaux. Elle sera suivie par l'antenne menant à la gare Du Ruisseau sur la ligne Deux-Montagnes en 2022. L'antenne vers Sainte-Anne-de-Bellevue et celle vers l'aéroport ouvriront successivement en 2023. La dernière portion de la ligne Deux-Montagnes sera la dernière à être mise en service, également en 2023.

Toutes les informations sont disponibles sur le site rem.info.